» OREILLE MOYENNE/INTERNE Ostéosarcome et autres tumeurs primitives de l'oreille moyenne

Ostéosarcome et autres tumeurs primitives de l’oreille moyenne


Ostéosarcome et autres tumeurs primitives de l’oreille moyenne

L’ ostéosarcome de l’os temporal : souvent associé à un Paget osseux, dysplasie fibreuse ou RTE ( Am J Otol. 1997 ;18:230 )

Images  : #1 ; #2

http://pathologyoutlines.com/ear.html#osteosarcoma

Possibilité d’autres primitifs osseux tel une tumeur à cellules géantes, chondrosarcome Images , Chondroblastome ;Images ; figure 4 (AJCP 1987 ;88:1, J Korean Med Sci 1999 ;14:559)

Autres tumeurs primitives. (1).

De rares tumeurs primitives de l’oreille moyenne ont été décrites telles que le lipome (Laryngoscope 1998 ;108:1459, Images  : lipome avec cellules ganglionnaires piégées ; #1), confondu cliniquement avec un neurinome, mais peut être distingué à l’imagerie IRM, une fois le diagnostic porté, le but est d’éviter toute lésion au VII ou VIII. L’hémangiome, l’ostéome, le fibrome ossifiant et le gliome ainsi qu’une granulomatose à cellules de Langerhans (voir os) Images histologiques  : #0, #2 ; #3 ; #4, cytologie : spine - B : Diff Quik,C : Pap (arrow at eosinophil),D : CD1a,E : H&E ; le MPNST (#0, #1, #2)

L’os temporal peut être le siège de localisations métastatiques de tumeurs survenues ailleurs dans l’organisme. Cette atteinte peut se présenter sous forme d’une extension directe à partir d’une tumeur du pharynx, des glandes salivaires ou du système nerveux central ou sous forme d’une métastase à distance. Dans ce denier cas, l’origine la plus fréquente de primitif est le sein, le poumon et le rein.

Lipochoristome de l’oreille moyenne/interne Archives 2003 ;127:1475, Rare à partir du VIII dans le conduit auditif ou angle cérébellopontin (malformation congénitale ?), 70% hommes avec surdité

Histologie  : mélange au nerf normal de tissu adipeux mature, vaisseaux épaissis, bouquets de muscle lisse et squelettique. Images

http://pathologyoutlines.com/ear.html#lipochoristoma

 On peut retrouver au niveau de l’oreille des pathologies hématologiques lymphoïdes, myéloïdes ou histiocytaires/dendritiques. (2), ainsi que granulomatose à cellules de Langerhans.

 

 

Reference List

 

 (1) Rosai J. Ackerman’s surgical pathology. 8th ed. St Louis : Mosby, 1996.

 (2) Barnes L, Eveson JW, Reichart P, Sidransky D. Pathology and genetics of Head and neck tumours. IARC press, 2005.

 

 



Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.