» Larynx, Hypopharynx, Trachée SARCOME

SARCOME


Ont été décrits aussi, de façon exceptionnelle, au niveau du larynx, des rhabdomyosarcomes (43) que l’on voit essentiellement chez les enfants, le plus souvent dans leur variante embryonnaire (voir tissus mous), des léiomyosarcomes (3), fibrosarcomes, liposarcomes, MPNST, synovialosarcomes, sarcomes de Kaposi (8).
L’angiosarcome est rare, il peut se présenter sous forme d’une masse polypoïde de l’épiglotte.
Rares cas de liposarcomes du larynx ou hypopharynx (47a ;48a) bien différenciés (86% des cas) masse pédonculée du sujet âgé (moyenne 56 ans) avec une forte prédominance masculine (5/1) et essentiellement une dysphagie, récidives dans 50% dues surtout à une exérèse incomplète, métastases rares (10%) (49a).
Des tumeurs cartilagineuses (47-51)(52) AJSP 1988 ;12:314 sont les tumeurs mésenchymateuses les plus fréquentes (mais restent rares < 1% des laryngectomies) du larynx survenant souvent à partir du cricoïde (69%, 9% dans le cartilage thyroïde, 14% dans les 2), d’après Devaney et Lewis (47 ;50) on considère que la plupart des tumeurs cartilagineuses du larynx sont des chondrosarcomes en utilisant les critères classiques utilisés au niveau du squelette, néanmoins, seule une minorité (18 à 30%) de ces chondrosarcomes a récidivé localement avec d’exceptionnels cas de localisation métastatique systémique. La clinique est importante les chondromes très rares sont < 2 cm alors que les chondrosarcomes sont plus volumineux (moyenne de 3,5 cm), prédominance masculine (3,6/1) de 25 à 91 ans (moyenne 64,5 ans), surtout de grade 1 (46%) ou 2 (49%), associé fréquemment à un chondrome sous-jacent avec ou sans ischémie. Il semble donc qu’un traitement chirurgical conservateur soit indiqué dans cette localisation, le pronostic est bon, ce qui est vraisemblablement lié à la petite taille car très rapidement symptomatique (51).
Ont été décrits par ailleurs des ostéosarcomes (les sarcomes représentent moins de 1% des tumeurs malignes du larynx, l’ostéosarcome étant une des formes les plus rares) (53-55), chez des sujets âgés (50 à 80 ans), forte prédominance masculine (8), que l’on différencie d’un carcinome sarcomatoïde hétérologue par sa composante épithéliale (de surface ou non) , pronostic très mauvais.
Des histiocytofibromes malins ont aussi été décrits, ce diagnostic ne pouvant être accepté que sous toutes réserves, la probabilité étant grande que ce genre de tumeur correspond en fait à des carcinomes pseudosarcomateux. Rares cas décrits de tumeurs à cellules géantes (57), de tumeurs fibreuses solitaires ou de synovialosarcomes.
 
(5) Rosai J. Ackerman’s surgical pathology. 8th ed. St Louis : Mosby ; 1996.
 
(8) Barnes L, Eveson JW, Reichart P, Sidransky D. Pathology and genetics of Head and neck tumours. IARC press, 2005.(43) Canalis RF, Platz CE, Cohn AM. Laryngeal rhabdomyosarcoma. Arch Otolaryngol 1976 ; 102(2):104-107.
 
(47a) Wenig BM. Lipomas of the larynx and hypopharynx : a review of the literature with the addition of three new cases. J Laryngol Otol 1995 ; 109(4):353-357.
 
(48a) Wenig BM, Weiss SW, Gnepp DR. Laryngeal and hypopharyngeal liposarcoma. A clinicopathologic study of 10 cases with a comparison to soft-tissue counterparts. Am J Surg Pathol 1990 ; 14(2):134-141.
 
(49a) Mandell DL, Brandwein MS, Woo P, Som PM, Biller HF, Urken ML. Upper aerodigestive tract liposarcoma : report on four cases and literature review. Laryngoscope 1999 ; 109(8):1245-1252.
 
(47) Devaney KO, Ferlito A, Silver CE. Cartilaginous tumors of the larynx. Ann Otol Rhinol Laryngol 1995 ; 104(3):251-255.
 
(48) Gripp S, Pape H, Schmitt G. Chondrosarcoma of the larynx : the role of radiotherapy revisited—a case report and review of the literature. Cancer 1998 ; 82(1):108-115.
 
(49) Kleist B, Poetsch M, Lang C, Bankau A, Lorenz G, Suess-Fridrich K et al. Clear Cell Chondrosarcoma of the Larynx : A Case Report of a Rare Histologic Variant in an Uncommon Localization. Am J Surg Pathol 2002 ; 26(3):386-392.
 
(50) Lewis JE, Olsen KD, Inwards CY. Cartilaginous tumors of the larynx : clinicopathologic review of 47 cases. Ann Otol Rhinol Laryngol 1997 ; 106(2):94-100.
 
(51) Thompson LD, Gannon FH. Chondrosarcoma of the larynx : a clinicopathologic study of 111 cases with a review of the literature. Am J Surg Pathol 2002 ; 26(7):836-851.

(52) Johnson DB, McGrath F, Ryan MJ. Laryngeal chondroma : an unusual cause of upper airway obstruction. Clin Radiol 1995 ; 50(6):412-413.

(53) Berge JK, Kapadia SB, Myers EN. Osteosarcoma of the larynx. Arch Otolaryngol Head Neck Surg 1998 ; 124(2):207-210.

(54) Dahm LJ, Schaefer SD, Carder HM, Vellios F. Osteosarcoma of the soft tissue of the larynx : report of a case with light and electron microscopic studies. Cancer 1978 ; 42(5):2343-2351.

(55) Myssiorek D, Patel M, Wasserman P, Rofeim O. Osteosarcoma of the larynx. Ann Otol Rhinol Laryngol 1998 ; 107(1):70-74.

(56) Mandell DL, Brandwein MS, Woo P, Som PM, Biller HF, Urken ML. Upper aerodigestive tract liposarcoma : report on four cases and literature review. Laryngoscope 1999 ; 109(8):1245-1252.

(57) Devaney KO, Ferlito A, Rinaldo A. Giant cell tumor of the larynx. Ann Otol Rhinol Laryngol 1998 ; 107(8):729-732.

(58) Gorenstein A, Neel HB, Devine KD, Weiland LH. Solitary extramedullary plasmacytoma of the larynx. Arch Otolaryngol 1977 ; 103(3):159-161.
 
 


Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.