» POUMON BRONCHITE PLASTIQUE

BRONCHITE PLASTIQUE




La bronchite plastique (1) se caractérise par de volumineux bouchons bronchiques.
Clinique : dyspnée, toux, fièvre, hémoptysie, wheezing, ce sont surtout les volumineux bouchons muqueux qui peuvent être expectorés ou retrouvés lors de la bronchoscopie qui permettent le diagnostic.

Radiologie : on peut retrouver une consolidation segmentaire lobaire voire d’un poumon entier ou une atélectasie.


Macroscopie : volumineux bouchons muqueux arborisés pouvant s'étendre sur plusieurs centimètres.
Histologie : les bouchons sont constitués de mucus, de fibrine et de cellules inflammatoires, essentiellement des lymphocytes et histiocytes, absence d'éosinophile ou d'aspect d'impaction mucoïde.
On parle de bronchite plastique quand il n'existe pas de cause sous-jacente évidente à l'obstruction muqueuse.
Le diagnostic différentiel se fait avec la mucine allergique sur l'histologie, l'absence de polynucléaire éosinophile.

(1) Travis WD, Colby TV, Koss MN, Rosado-de-Christenson ML, MÃŒller NL, King TE, Jr. Non-neoplastic disorders of the lower respiratory tract. First series ed. American registry of pathology, Armed forces institute of pathology, 2002.



Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.