» POUMON AUTRES TUMEURS DES GLANDES BRONCHIQUES BENIGNES

AUTRES TUMEURS DES GLANDES BRONCHIQUES BENIGNES


Myoépithéliome :

Un seul cas décrit, sous forme d’une tumeur bien limitée, avec un nodule parenchymateux formé de plages, de nodules, de faisceaux, de cellules fusiformes ou ovales. Glycogène +, sans mucine, S 100 +, actine +, cytokératine -.
Se distingue d’une tumeur mixte par l’absence de stroma chondroïde et l’absence d’ïlots épithéliaux associés.

Il a été décrit une forme particulière de tumeur épithéliale-myoépithéliale avec différenciation pneumocytaire (adénomyoépithéliome pneumocytaire), qui se voit chez des femmes de 52 à 63 ans, de 0.8 à 2.6 cm.Histologie : différenciation glandulaire (glandes à revêtement cubique, contenu colloïde, TTF1 +) et à cellules fusiformes qui semblent provenir des cellules myoépithéliales qui entourent les glandes (113)
COLBY TV, KOSS MN, TRAVIS WWD. Atlas of Tumor Pathology. Tumors of the lower respiratory tract. 3rd series, fascicle 13, 1995:86-87

(113) Chang T, Husain AN, Colby T, Taxy JB, Welch WR, Cheung OY et al. Pneumocytic adenomyoepithelioma : a distinctive lung tumor with epithelial, myoepithelial, and pneumocytic differentiation. Am J Surg Pathol 2007 ; 31(4):562-568.



Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.