» THYMUS Carcinome malpighien

Carcinome malpighien



Carcinome squameux  (28 ;38 ;42 ;50 ;51) : c’est la forme la plus fréquente de carcinome thymique, surtout en Asie. Dans sa forme différenciée de faible grade, on a des nids de cellules polygonales avec des noyaux vésiculaires nucléolés, possibilité de kératinisation abrupte évocatrice de corps de Hassal. Peu ou pas de nécrose de coagulation. Focalement, il existe un agencement lobulaire avec des lymphocytes simulant un thymome, ces lymphocytes sont cependant matures, CD1A négatifs.
Dans la forme peu différenciée, la kératinisation est moins nette, la nécrose plus abondante. Dans tous les cas, les atypies sont nettes dans les cellules épithéliales qui forment des nids et cordons séparés par un stroma fibro-hyalin.
A noter que plus de 10 cas de carcinome squameux développés sur thymome préexistant ont été décrits.
Image histologique : #0, #1


Immunohistochimie  : CD5 +, CD70 +, CD117 +, or le CD5 est - dans les thymomes et localisations thymiques secondaires de carcinome malpighien.
Génétique : gains de 16q, 6, 3p, 17p, pertes de 1q, 17q et 18 (or -6 et +1q se voient dans thymomes B3)


 

(28) Travis WD, Brambilla E, Muller-Hermelink HK, Harris CC. Pathology and genetics of Tumours of the lung, pleura, thymus and heart. Lyon : IARC Press, 2004.
(38) Hartmann CA, Roth C, Minck C, Niedobitek G. Thymic carcinoma. Report of five cases and review of the literature. J Cancer Res Clin Oncol 1990 ; 116(1):69-82.

(42) Kuo TT, Chang JP, Lin FJ, Wu WC, Chang CH. Thymic carcinomas : histopathological varieties and immunohistochemical study. Am J Surg Pathol 1990 ; 14(1):24-34.
(50) Suster S, Rosai J. Thymic carcinoma. A clinicopathologic study of 60 cases. Cancer 1991 ; 67(4):1025-1032.

(51) Truong LD, Mody DR, Cagle PT, Jackson-York GL, Schwartz MR, Wheeler TM. Thymic carcinoma. A clinicopathologic study of 13 cases. Am J Surg Pathol 1990 ; 14(2):151-166.


Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.