» TISSU ODONTOGENE Kystes péri-odontaires latéraux et Kyste botryoïde odontogène

Kystes péri-odontaires latéraux et Kyste botryoïde odontogène


Les kystes péri-odontaires latéraux (1-5) qui sont situés latéralement le long de la surface gingivale ou des racines des dents des adultes (moyenne de 50 ans) avec une atteinte prédominante des régions prémolaires, mandibulaires, sinon région antérieure des maxillaires, se voit à tout âge, très proche du kyste péri-odontaire latéral dont il semble être une variante tissulaire, très rare avec moins de 100 cas décrits, nette prédominance mandibulaire, chez l’adulte d’âge moyen (moyenne de 51 ans), discrète prédominance féminine (1,3/1). Petite vésicule arrondie / ovalaire, surélevée à contenu liquide, < 1 cm, sans signes radiologiques, revêtement épithélial fin de 1 à 3 couches à cellules malpighiennes ou cuboïdes.
Radiologie : petite lésion radiotransparente en situation latérale de racine dentaire, bien ou mal limitée avec fréquemment une discrète ostéosclérose périphérique, Lésion ronde, ovale ou en poire.
Histologie : revêtement épithélial ou squameux fin, non kératinisant (2 à 5 couches cellulaires), le plus souvent d'aspect inactif. Présence focale d'épaississements du revêtement qui peuvent s'étendre dans la paroi ou faire saillie dans la lumière. Parfois les cellules individuelles présentent un cytoplasme clair avec un petit noyau pycnotique sombre. Le stroma fibreux est non inflammatoire, parfois acellulaire hyalinisé
Traitement : énucléation, absence de récidives
Diagnostic différentiel  : il s'agit pour l'essentiel de s'assurer de l'absence d’améloblastome unique kystique, de granulome éosinophile de kératokyste ou kyste primordial.
 
Kyste botryoïde odontogène (5) : variante polykystique des kystes péri-odontaires latéraux, surtout dans la mandibule après 50 ans, d’aspect radiologique variable, radiotransparence uniloculaire avec fine sclérose marginale ou multikystique > 2 cm.


Histologie : épithélium aminci de 1 à 3 couches +/- épaississements en plaques et cellules claires.

Traitement : curetage<
Reference List

(1) Hoffman S, Jacoway JR, Krolls SO. Intaoseous and parosteal tumors of the jaws. second ed. Washington : Armed forces institute of pathology, 1987.
(2) Kramer IRH, Pindborg JJ, Shear M. Histologic typing of odontogenic tumours. second ed. Berlin : Spriger-verlag, 1992.
3)  Rosai J. Ackerman's surgical pathology. 8th ed. St Louis : Mosby, 1996.
(4) Martin-Duverneuil N, Auriol M. Les tumeurs maxillo-faciales : imagerie, anatomopathologie. 2004.
(5) Sciubba JJ, Fantasia JE, Kahn LB. Tumors and cysts of the jaws. Third series ed. Washington : Armed forces institute of pathology, 200.



Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.