» PEAU Cystadénome apocrine (Hidrocystome)

Cystadénome apocrine (Hidrocystome)


Cystadénome apocrine : (7) lésion isolée rarement multiple sous forme d’un nodule bleu ou noir du visage, tête et cou ainsi que du tronc supérieur, de quelques mm à quelques cm, H/F = 1, âge moyen de 50 ans. Histologie : uni parfois multiloculaire, du derme superficiel ou moyen, kystes bordés par une à 5 couches de cellules cubocylindriques apocrines à cytoplasme éosinophile finement granulaire, possibilité de touffes cellulaires faisant saillie dans la lumière des kystes. Au niveau des paupières cela correspond à des glandes de Moll.
Diagnostic différentiel :
- hydrocystome eccrine mais absence de prolifération
- Hidradénome papillaire mais présence de véritables papilles.
Hidrocystome apocrine : (7) nodule translucide, isolé, kystique de 3 à 15 mm, parfois bleuté du visage parfois situé niveau du scalp, thorax, épaules. Image clinique.
Histologie : un ou plusieurs grands kystes présentant des projections papillaires avec une couche interne de cellules sécrétoires apocrines et une couche externe de cellules myoépithéliales. Images  : #0
Diagnostic différentiel : Hydrocystome eccrine bordé par des cellules canalaires (absence de granules PAS +, absence de couches myoépithéliale).

(7) Elder DE, Elenitsas R, Jaworsky C, Johnson B, Jr.Elder DE, Elenitsas R, Jaworsjy C, Johnson BJ, eds. Lever’s histopathology of the skin. 8th edition ed. Philadelphia : Lippincott raven ; 1997.


Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.