» TISSUS MOUS CHELOIDE

CHELOIDE


Cal cicatriciel hypertrophique, isolé ou multiple de sujets de 15 à 45 ans, surtout de race noire.
Clinique : lésion surélevée, ronde, ovale, linéaire, asymptomatique, sinon sensible avec des démangeaisons. Avec l’évolution elles deviennent fermes, elles sont secondaires à des infections parfois mineures (acné, furoncle, vaccination) ou secondaires à des tatouages ou à une chirurgie.
Histologie : prolifération fibrocollagène du derme avec des fibres de collagène épaissies, dépolies, agencées au hasard. A la phase tardive, la lésion est paucivasculaire,, hyalinisée avec des calcifications et/ou une métaplasie osseuse.
Immunohistochimie : vimentine +, actine - ou faible
Diagnostic différentiel : le collagénome : nodule intradermique fibrocollagène, multiples nodules de couleur chair du tronc et de la partie proximale des membres supérieurs
Traitement : chirurgie, mais récidives fréquentes (45 à100%), moins nombreuses si injection de corticoïdes. La RTE diminue nettement le taux des récidives (10%)
(Images)
WEISS SW, GOLDBLUM JR. Soft tissue tumors. The CV Mosby company, St Louis, Fourth edition, 2001

http://www.emedicine.com/derm/topic205.htm
http://www.atlas-dermato.org/atlas/cheloidesfin.htm



Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.