» TISSU ADIPEUX Lipome remanié

Lipome remanié


Les lipomes avec remaniements myxoïdes (myxolipome), modifications secondaires ou zones d'atrophie peuvent poser un problème de diagnostic différentiel avec un liposarcome myxoïde ou bien différencié de type "lipoma like ;".
Les arguments majeurs en faveur du lipome sont : la localisation superficielle de la lésion, l'absence de vascularisation plexiforme, l'absence de véritables lipoblastes.
Modifications secondaires à un traumatisme ou à une ischémie : zones d'infarctus, d'hémorragie, de calcifications, de modifications pseudokystiques ou de stéatonécrose. Un infiltrat par des histiocytes vacuolisés est fréquent, possibilité de cellules géantes , de cellules inflammatoires éparpillées, de fibrose hyaline et de calcifications. Parmi ces modifications pseudokystiques, a été décrite la nécrose adipeuse membraneuse qui se traduit par des pseudokystes de taille variable bordés par une membrane éosinophile homogène avec des projections pseudopapillaires intraluminales ( NB : ceci a été décrit surtout chez des femmes postménopausées), ces membranes sont noir soudan +, PAS +, et/ou Ziehl-Nielsen + ce qui correspond à du matériel céroïde.
WEISS SW, GOLDBLUM JR. Soft tissue tumors. The CV Mosby company, St Louis, Fourth edition, 2001



Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.