» SEIN Hyperplasie lobulaire atypique

Hyperplasie lobulaire atypique


Hyperplasie lobulaire atypique (ALH) (16) ou LIN 1
Comme le carcinome lobulaire in situ, l'hyperplasie lobulaire atypique est de découverte fortuite, à l'occasion d'un prélèvement pour une autre pathologie (micro-calcifications, adénose, radial scar, fibroadénome, etcÂ…).
Macroscopie : liée à la lésion recherchée. L'hyperplasie lobulaire atypique n'a pas de traduction macroscopique.
Histologie : l'hyperplasie lobulaire atypique se traduit par une prolifération cellulaire comblant en partie et distendant les acini lobulaires. Les cellules sont comparables à celles décrites dans le carcinome lobulaire in situ mais la prolifération est moins intense et moins étendue que dans ce dernier. Les lumières acinaires sont en partie conservées. Certains auteurs retiennent comme critères arbitraires en faveur de l'hyperplasie lobulaire atypique le fait que moins de 50 % des lobules montrent des images de carcinome lobulaire in situ. Il n'existe cependant pas de critères absolus consensuels.

Devenir : étant donné le flou dans la définition de cette entité, l'estimation du risque de développer un carcinome infiltrant ultérieur est difficile à évaluer. Certains auteurs rassemblent les deux entités, carcinome lobulaire in situ et hyperplasie lobulaire atypique sous le terme de néoplasie lobulaire. Risque accru multiplié par 3 à 5 pour les patientes porteuses d'hyperplasie lobulaire atypique (1 ;17 ;18).

Images histologiques :  #1 ; #2 ; #4 prolifération <50% des acini ; perte de cohésion ; #5 ; #6 ; #7, #8 ; #9 ; #10 ; nbsp ; #13 ; #14 ALH et LCIS #1,div>

Lames virtuelles : sur fibroadénome ; ALH et LCIS

(1) Shaaban AM, Sloane JP, West CR, Moore FR, Jarvis C, Williams EM et al. Histopathologic types of benign breast lesions and the risk of breast cancer : case-control study. Am J Surg Pathol 2002 ; 26(4):421-430.


(16) Rosen PP. Breast Pathology : Diagnosis by Needle Core Biopsy. Philadelphia : Lippincott Williams & Wilkin's, 1999. (17) Page DL, Dupont WD, Rogers LW, Rados MS. Atypical hyperplastic lesions of the female breast. A long-term follow-up study. Cancer 1985 ; 55(11):2698-2708.

(18) Page DL, Schuyler PA, Dupont WD, Jensen RA, Plummer WD, Jr., Simpson JF. Atypical lobular hyperplasia as a unilateral predictor of breast cancer risk : a retrospective cohort study. Lancet 2003 ; 361(9352):125-129.
http://pathologyoutlines.com/breast.html#alh



Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.