» SEIN CARCINOME TUBULEUX

CARCINOME TUBULEUX



Carcinome tubuleux (14, 21 ;54 ;63) : rare près de 2 % des cancers du sein, souvent il s’agit de lésion infra clinique, l’envahissement ganglionnaire est rare, le pronostic est bon, mais la multicentricité et la bilatéralité sont fréquentes.

En imagerie : il se présente comme une petite masse étoilée sans aspect échographique spécifique. Compte tenu de sa faible cellularité et de l’importante composante fibro-élastosique, l’aspect mammographique est souvent celui d’une image stellaire à centre peu dense de petite taille, voire d’une image stellaire sans centre dense, d’une désorganisation architecturale. Les spicules sont longs et fins. Des microcalcifications peuvent être présentes. Néanmoins, cet aspect morphologique n’est pas toujours rencontré. Il peut s’agir également d’une opacité spiculée avec des spicules courts par rapport au centre tumoral (environ 50% des cas).
Macroscopie : mal limité, ferme, petit (moyenne 1 cm) Imagerie, mammographie
Histologie : il simule la bénignité (cicatrice radiale et adénose microglandulaire), car les glandes sont bien différenciées, absence de nécrose ou de mitoses, peu ou pas de pléomorphisme. Les critères sont l'arrangement aléatoire non organoïde des glandes dans le stroma ; invasion fréquente du tissu adipeux en périphérie ; glandes irrégulières anguleuses ; lumières bien dessinées avec sécrétion basophile et apocrine snouts ; formation de travées, absence de composant myoépithélial (actine -) ; absence de membrane basale (PAS -). Dans 2/3 des cas CIC associé surtout de type micropapillaire ou cribriforme ou de CLIS.
Des critères plus stricts de diagnostic ont été proposés avec plus de 70% de tubes, en distinguant ceux avec d’occasionnels mitoses et noyaux de grade 2 (DFS à 10 ans de 93%) et ceux avec des noyaux de grade1 et de rares mitoses (DFS à 10 ans de 100%) (111).
Le carcinome tubulolobulaire semble un peu plus agressif avec plus d'évènements carcinologiques et de N+, alors que la taille et multifocalité sont similaires (101).
Lame virtuelle  : carcinome tubuleux #1 ;
Images histologiques : #0, #1, #2, #3, #4, #8, #9, #11, #12,+ CIC cribiriforme ; #2 ; invasion périneurale  ; biopsie à l'aiguille, Images + texte en allemand
Diagnostic différentiel : adénose sclérosante mais agencement plus organoïde et structures comprimées, présence de cellules myoépithéliales, adénose microglandulaire (voir cette entité).
Génétique (21)(Hum Path 2001 ;32:222) : anomalies rares par rapport au CCI classique, 16q- (78%), 1q+ (50%), del 8p
Métastases axillaires dans environ 10 % des cas, et le pronostic est excellent, ce qui est retrouvé dans une étude du service (Michels cancer part 2). L'association à du CCI (SAI) altère le pronostic qui se rapproche de celui du CCI. Amplification rare du gène Her2 par rapport au CCI SAI (P < .01), RE souvent + (140).

http://pathologyoutlines.com/breast.html#tubular

(14) Rosen PP. Breast Pathology : Diagnosis by Needle Core Biopsy. Philadelphia : Lippincott Williams & Wilkin's, 1999.
 (37) Pathology and Genetics of Tumor of the Breast and Female Genital Organs. International Agency for Research on Cancer (IARC) - Lyon, 13-112. 2003. IARC Press. WHO Classification of Tumors. Tavassoli, FA and Devilee, P.

(54) Rosai J. Ackerman's surgical pathology. 8th ed. St Louis : Mosby, 1996.

(63) Parl FF, Richardson LD. The histologic and biologic spectrum of tubular carcinoma of the breast. Hum Pathol 1983 ; 14(8):694-698.

(111) Goldstein NS, Kestin LL, Vicini FA. Refined morphologic criteria for tubular carcinoma to retain its favorable outcome status in contemporary breast carcinoma patients. Am J Clin Pathol 2004 ; 122(5):728-739.

(140) Oakley GJ, III, Tubbs RR, Crowe J, Sebek B, Budd GT, Patrick RJ et al. HER-2 amplification in tubular carcinoma of the breast. Am J Clin Pathol 2006 ; 126(1):55-58.
Imagerie
 
 
 


Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.