» VULVE métastases

métastases


métastases

(1-3) sont habituellement originaires du col (près de 50%), de l’endomètre ou de l‘ovaire, plus rarement du rein, du sein, du poumon ou du tube digestif. Rarement extension d’un choriocarcinome gestationnel, mélanome ou neuroblastome La plupart témoignent d’une extension généralisée. Représentent 5-8% des tumeurs malignes vulvaires (Am J Surg Pathol 2003 ;27:799), en péri- ou post-ménopause, chez ds caucasiennes

Histologie  : souvent facile aspect de : adénocarcinome, carcinome malpighien, mélanome, lymphome, si peu / pas différencié alors immunohistochimie, exclure un carcinome de type mammaire à partir de tissu ectopique vulvaire, rare épidermotropisme local

 

Reference List

 

 (1) Hewitt J, Pelisse M, Paniel B. Maladies de la vulve. second ed. Paris : McGraw-Hill, 1987.

 (2) Rosai J. Ackerman’s surgical pathology. St Louis : Mosby, 1996 : 616-666.

 (3) Neto AG, Deavers MT, Silva EG, Malpica A. Metastatic tumors of the vulva : a clinicopathologic study of 66 cases. Am J Surg Pathol 2003 ; 27(6):799-804.

 

 



Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.