» VAGIN HYPERPLASIE MICROGLANDULAIRE

HYPERPLASIE MICROGLANDULAIRE




Hyperplasie microglandulaire (3) qui est associée à l'utilisation prolongée de contraceptifs oraux durant une grossesse, elle peut s'observer dans le vagin et dans les foyers d'adénose.
Macroscopie : lésions isolées, molles, jaunes, granulaires, parfois en chou-fleur ou multicentrique.
Histologie : l'aspect est typique (voir col utérin). Présence occasionnelle de métaplasie squameuse extensive, peut cependant rendre le diagnostic différentiel très difficile avec un adénocarcinome à cellules claires. Il faut rechercher des fentes bordées par des cellules mucineuses qui traversent les plages d'épithélium squameux métaplasique.


(3) Robboy SJ, Welch WR. Selected topics in the pathology of the vagina. Hum Pathol 1991 ; 22(9):868-76.



Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.