» COL UTERIN HYPERKERATOSE

HYPERKERATOSE






 

- Hyperkératose et parakératose (12)
Macroscopie  : elle correspond à la leucoplasie qui se caractérise par des plaques blanchâtres. La plupart des hyperkératoses diffuses sont associées à un prolapsus utérin.
Histologie : il existe un couche cornée épaisse surmontant le revêtement malpighien et quand des noyaux pycnotiques persistent il s’agit d’une parakératose. Le revêtement est bien différencié, le plus souvent acanthosique. Elle n’est que rarement associée à une CIN le plus souvent de faible grade, nécessité néanmoins de biopsie car association possible à un néoplasme sous-jacent
(12) Wright TC, Ferenczy A. benign diseases of the cervix. In : Kurman RJ, ed. Blausteins’s Pathology of the female genital tract. 5th ed. New-York : Springer Verlag ; 2001. p. 225-52.
 













 



Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.