» COL UTERIN adénocarcinome adénoïde basal

adénocarcinome adénoïde basal


- les carcinomes adénoïdes basaux (1-8) AJSP 1980 ;4:235, Hum Path 2000 ;31:740

Il s’agit de tumeurs inhabituelles (<100 cas), le plus souvent découvertes chez des femmes ménopausées (moyenne de 60 à 71 ans, de 30 à 91 ans), associé à in situ et HPV 16

Macroscopie : Le col présente rarement un aspect macroscopiquement tumoral. Image

Histologie : prolifération de cellules agencées en petits nids et présentant un arrangement palissadique périphérique, comparable au carcinome basaloïde squameux. Un arrangement acinaire avec de petites lumières comportant de la mucine (monocouche de cellules cubocylindriques) ou une différenciation malpighienne au centre des lobules tumoraux est fréquente. Les cellules néoplasiques sont petites, avec des noyaux hyperchromatiques, pas de nucléole et de rares mitoses. Association fréquente à une néoplasie intra-épithéliale de haut grade. Certains auteurs pensent que les lésions d’hyperplasie adénoïde basale sont en fait de petits carcinomes adénoïdes basaux et préconisent le terme « épithélioma adénoïde basal » (1). Ces tumeurs le plus souvent de faible grade peuvent être associées à du carcinome infiltrant classique (Hum Path 2005 ;36:82) avec atypies, mitoses, infiltration et une différenciation variable, squameuse, adénoïde et kystique et à petites cellules neuroendocrines, voire à un carcinosarcome/MMMT (AJSP 2001 ;25:338, Int J Gynecol Pathol 1998 ;17:211, Int J Gynecol Pathol 2002 ;21:186).

Images histologiques : #a, #b, #0 ; #1 ; #2 ; #3 ; #4, #5, #6, #7, #8, Ki67 et p16, EMA

Présence de HPV 16 et de p 16 dans la plupart des cas et ceci dans les 2 composantes de la tumeur (5) (Int J Gynecol Pathol 1997 ;16:301)

Immunohistochimie  : CK (14, 17, 19)+, ACE, EMA, p16 et PS100+ ou – selon les auteurs (9 ;10).

Diagnostic différentiel : carcinome adénoïde kystique (+ grand, atteinte marquée de la surface, aspect cylindromateux, collagène IV + laminine +), carcinome à petites cellules, carcinoïde, carcinome basaloïde squameux (cellules + grandes, pléomorphisme nucléaire, comédonécrose, CK7+, Pathol Int 2005 ;55:445), hyperplasie pseudo-épithéliomateuse (nids reliés à la surface, inflammation)

Pronostic  : excellent après hystérectomie, bien que quelques cas de métastases ganglionnaires aient été décrits.

http://www.pathologyoutlines.com/topic/cervixcytologyadenoidbasal.html
http://www.pathologyoutlines.com/topic/cervixadenoidbasal.html

Reference List

 

 (1) Brainard JA, Hart WR. Adenoid basal epitheliomas of the uterine cervix : a reevaluation of distinctive cervical basaloid lesions currently classified as adenoid basal carcinoma and adenoid basal hyperplasia. Am J Surg Pathol 1998 ; 22(8):965-975.

 (2) Wright TC, Ferenczy A, Kurman RJ. Carcinomas and other tumors of the cervix. In : Kurman RJ, editor. Blausteins’s Pathology of the female genital tract. New-York : Springer Verlag, 2001 : 325-381.

 (3) Lefrancq T, de Muret A, Michalak S, Lhuintre Y, Fetissof F. [Adenoid basal carcinoma and adenoid cystic carcinoma of the uterine cervix]. Ann Pathol 1997 ; 17(3):196-199.

 (4) Pathology and Genetics of Tumor of the Breast and Female Genital Organs. International Agency for Research on Cancer (IARC) - Lyon, 13-112. 2003. IARC Press. WHO Classification of Tumors. Tavassoli, FA and Devilee, P.

 (5) Parwani AV, Smith Sehdev AE, Kurman RJ, Ronnett BM. Cervical adenoid basal tumors comprised of adenoid basal epithelioma associated with various types of invasive carcinoma : clinicopathologic features, human papillomavirus DNA detection, and P16 expression. Hum Pathol 2005 ; 36(1):82-90.

 (6) Grayson W, Taylor LF, Cooper K. Adenoid basal carcinoma of the uterine cervix : detection of integrated human papillomavirus in a rare tumor of putative ’reserve cell’ origin. Int J Gynecol Pathol 1997 ; 16(4):307-312.

 (7) Jones MW, Kounelis S, Papadaki H, Bakker A, Swalsky PA, Finkelstein SD. The origin and molecular characterization of adenoid basal carcinoma of the uterine cervix. Int J Gynecol Pathol 1997 ; 16(4):301-306.

 (8) Kurman RJ, Ronnett BM, Sherman ME, Wilkinson EJ. Tumors of the cervix, vagina and vulva. Fourth series ed. Washington, DC : American registry of pathology, 2010.

 (9) Ferry JA, Scully RE. ’Adenoid cystic’ carcinoma and adenoid basal carcinoma of the uterine cervix. A study of 28 cases. Am J Surg Pathol 1988 ; 12(2):134-144.

 (10) Grayson W, Taylor LF, Cooper K. Adenoid cystic and adenoid basal carcinoma of the uterine cervix : comparative morphologic, mucin, and immunohistochemical profile of two rare neoplasms of putative ’reserve cell’ origin. Am J Surg Pathol 1999 ; 23(4):448-458.

 

 



Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.