» COL UTERIN Adénocarcinome à cellules claires

Adénocarcinome à cellules claires


Adénocarcinome à cellules claires (1 ;2) (Cancer 1978 ;42:2435, Arch Pathol Lab Med.2014 Apr ;138(4):453-83) : 4% des adénocarcinomes cervicaux ; forme la plus fréquente de la femme jeune, associé à exposition in-utéro au DES ( dans les années 50 N Engl J Med 1987 ;316:514) ; femmes + âgées sans DES ; rare chez l’enfant
Macroscopie  : atteinte exocervicale (di DES) ou endocervicale (sans DES) ; peut ressembler à un polype cervical
Histologie.  : tubulokystique, solide, papillaire ou microkystique avec cellules à cytoplasme abondant clair ou éosinophile +/- globules hyalins, grands noyaux irréguliers, peu de mitoses ; clou de charpentier ; parfois stroma hyalinisé stroma, voire matériel éosinophile dans les tubules ou kystes. Possibilité de : cellules en bague à chaton,, cellules plasmocytoïdes, psammomes éparpillés, mucine extracellulaire voire endométriose associée. Images ; #1 ; #2 ; #3 ; tubulokystique ; vaginal
Immunohistochimie  : similaire pour tous les adénocarcinomes à cellules claires gynécologiques : CK7 +, CK 20 -, ACE -, vimentine -, p53 -, WT1 – (sauf 30% des formes ovariennes), RE/RP -, HPV + 20% Mod Pathol. 2014 Dec ;27(12):1559-67

Diagnostic différentiel  : hyperplasie microglandulaire (polypoïde, atypies focales ou absentes, métaplasie squameuse), hyperplasie mésonéphrique (pas d’atypies, glandes profondes), Arias-Stella (antécédents de grossesse / hormonothérapie, non infiltrant mais atteinte parfois extensive glandulaire, architecture complexe avec touffes, cavités cribriformes, parfois atteinte de glandes profondes, atypies focales, pas de mitoses), métastasé de rein, yolk sac (rare, enfants), sarcome alvéolaire

Os à 5 ans de 55% et de 40% à10 ans

Centers for Disease Control

http://www.pathologyoutlines.com/topic/cervixclearcell.html

 
Reference List
 

 (1) Nordqvist SR, Fidler WJ, Jr., Woodruff JM, Lewis JL, Jr. Clear cell adenocarcinoma of the cervix and vagina. A clinicopathologic study of 21 cases with and without a history of maternal ingestion of estrogens. Cancer 1976 ; 37(2):858-871.

 (2) Wright TC, Ferenczy A, Kurman RJ. Carcinomas and other tumors of the cervix. In : Kurman RJ, editor. Blausteins’s Pathology of the female genital tract. New-York : Springer Verlag, 2001 : 325-381.

 

 



Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.