» COL UTERIN Adénofibrome

Adénofibrome


Adénofibrome papillaire :
Il s’agit d’une lésion rencontrée dans le tractus génital féminin (trompe, ovaire, endomètre), femme post-ménopausée
Macroscopie : protrusion dans le canal endocervical ; papillaire ou sessile, jusqu’à 5 cm ou + ; ferme, rugueux, parfois petits kystes à la coupe
Histologie : agencement lobulaire, fentes et de papilles recouvertes par un épithélium mucineux, avec des foyers de métaplasie malpighienne.. L’épithélium repose sur un tissu fibreux compact et cellulaire composé de cellules fusiformes et de fibroblastes de morphologie stellaire, avec quelques territoires d’architecture storiforme. Le stroma est dépourvu de fibre musculaire lisse et les mitoses sont très rares.
Le stroma très cellulaire de la lésion peut simuler un sarcome stromal cervical. Ce dernier est habituellement non papillaire, les atypies nucléaires et l’activité mitotique sont plus marquées.
L’adénofibrome papillaire doit être distingué de son équivalent malin : l’adénosarcome müllerien, qui comporte un stroma d’aspect sarcomateux contrairement à l’adénofibrome papillaire. Images histologiques : #0 ; #1
Diagnostic différentiel : polype endocervical (non arborisé, pas de prolifération stromale), adénosarcome (mitoses dans le stroma avec atypies)

(12) Wright TC, Ferenczy A. benign diseases of the cervix. In : Kurman RJ, ed. Blausteins’s Pathology of the female genital tract. 5th ed. New-York : Springer Verlag ; 2001. p. 225-52.



Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.