» CORPS UTERIN Endométrite (inflammation)

Endométrite (inflammation)


Inflammation : (1 ;8) : La différence entre inflammation aiguë et chronique est difficile à effectuer au niveau de l’endomètre, même dans les formes cliniques avec salpingite aiguë, on ne retrouve qu’un nombre relativement faible de PNN représentant le plus souvent moins d’un tiers de l’infiltrat inflammatoire.
Incidence : faible après accouchement par voie basse (1 à 3%), plus après césarienne.
Clinique : fièvre, douleurs abdominales basses, dyspareunie et/ou dysurie si pathologie inflammatoire pelvienne associée, pertes malodorantes, au toucher sensibilité utérine voire annexielle si salpingite associée. Les germes les plus fréquents sont : Ureaplasma urealyticum, Peptostreptocoques, Gardnerella vaginalis, Bacteroides bivius, et Streptocoques B, les Chlamydia se voient dans les formes tardives post-partum, entérocoques si prophylaxies par céphalosporines.
Diagnostic différentiel : Appendicite, maladie Pelvienne Inflammatoire, Pyélonéphrite, syndrome Viral, thrombophlébite pelvienne
Imagerie : si absence de réponse après 2 à 3 jours d’antibiothérapie : scanner abdominopelvien pour exclure pathologie annexielle, thrombophlébite septique pelvienne, thrombose de veine ovarienne ou phlegmon.
L’échographie peut être normale sinon confusion possible avec hématome intra-utérin.
Endométrite aiguë : Infection de l’endomètre ou déciduale s’étendant dans le myomètre et les paramètres qui se voit le plus souvent en rapport avec un avortement, le post-partum ou une instrumentation avec présence de PNN dans l’endomètre (NB : des PNN sont normalement présents du 26ème au 28ème jour du cycle.

Endométrite chronique(1)  :

http://www.emedicine.com/med/topic676.htm

(1) Sherman ME, Mazur MT, Kurman RJ. Benign diseases of the endometrium. In : Kurman RJ, editor. Blausteins's Pathology of the female genital tract. New-York : Springer Verlag, 2001 : 422-466.

(8) Rosai J. Ackerman's surgical pathology. 8th ed. St Louis : Mosby, 1996.



Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.