» CORPS UTERIN Métaplasie de l'endomètre

Métaplasie de l’endomètre


Métaplasie : (7 ;10 ;11)
Comme l'hyperplasie elle est associée à un risque accru de carcinome endométrial (12) rarement de type malpighien (13) :
- la métaplasie squameuse peut se voir dans un utérus par ailleurs normal, sinon dans un contexte de léiomyome ou polype, lors d'une hormonothérapie (traitement progestatif d'une hyperplasie (14) ou pathologie ovarienne kystique, sous forme de morules de cellules squameuses immatures qui occupent les glandes, si extensif confusion possible avec un adéno-acanthome, elle peut être extensive (15). Elle peut être associée à l'HPV 6 ou 11 (16) ; parfois associé à une réaction à corps étrangers, irritants chimiques, endométrite.
L’ichthyose utérine : se traduit par une métaplasie squameuse complète de tout l’endomètre
- la métaplasie tubaire avec une augmentation nette des cellules ciliées qui sont monostratifiées, plus rarement stratifiées ou d'agencement cribriforme, absence d'atypies. Images :, #1, #2, #3
- la métaplasie papillaire syncitiale, amas papillaires sans axe fibrovasculaire ou syncitiaux de cellules éosinophiles à la surface de l'épithélium, lésions de surface avec rarement extension dans les glandes sous-jacentes (18), inflammation à PNN fréquente. Associé à saignements anovulatoires dysfonctionnels, hyperplasie endométriale, souvent lié à une œstrogénothérapie
- la métaplasie mucineuse avec un aspect endocervical, plus rarement intestinal, peut être associé à une tumeur mucineuse de l'ovaire ou à une hyperplasie endométriale
- la métaplasie tubaire :
- la métaplasie éosinophile (la plus fréquente), souvent liée à une oestrogénothérapie, cellules à cytoplasme abondant parfois granulaire ou oncocytaire, parfois mal limité (syncitia)
- la métaplasie à cellules claires ou mésonéphrique, cellules hautes, claires à noyaux apicaux
- la métaplasie stromale, formation dans le stroma d'îlots de muscle lisse, cartilage, os qui peuvent parfois correspondre à des restes fœtaux.
- la métaplasie sécrétoire présence de vacuoles infra- ou supranucléaires, se voit surtout dans un contexte d’hyperplasie ou d’adénocarcinome
- possibilité de réaction d'Arias-Stella en cas d'interruption de grossesse, petites touffes cellulaires avec des cellules à cytoplasme peu abondant avec de gros noyaux hyperchromatiques en clou de charpentier.
Ces différents types de métaplasie peuvent être confondus avec un adénocarcinome (18)
Bien que cela ne fasse pas partie des métaplasies, à signaler la possibilité de cellules en bague à chaton avec un petit noyau refoulé et des vacuoles intracellulaires, correspondant soit à des cellules du stroma transformées déciduales ou à des histiocytes (19)

- (7) Rosai J. Ackerman's surgical pathology. 8th ed. St Louis : Mosby ; 1996.

(10) Clement PB. Pathology of the uterine corpus. Hum Pathol 1991 ; 22(8):776-791.
(11) Ronnett BM, Kurman RJ. Precursor lesions of endometrial carcinoma. In : Kurman RJ, editor. Blausteins's Pathology of the female genital tract. New-York : Springer Verlag, 2001 : 467-500.
(12) Andersen WA, Taylor PT, Jr., Fechner RE, Pinkerton JA. Endometrial metaplasia associated with endometrial adenocarcinoma. Am J Obstet Gynecol 1987 ; 157(3):597-604.
(13) Seltzer VL, Klein M, Beckman EM.The occurrence of squamous metaplasia as a precursor of squamous cell carcinoma of the endometrium. Obstet Gynecol 1977 ; 49(1 suppl):34-37.
(14) Miranda MC, Mazur MT. Endometrial squamous metaplasia. An unusual response to progestin therapy of hyperplasia. Arch Pathol Lab Med 1995 ; 119(5):458-460.
(15) Brown D, Jr., Spjut HJ. Extensive squamous metaplasia of the endometrium (ichthyosis uteri). South Med J 1982 ; 75(5):593-595.
(16) Sherwood JB, Carlson JA, Gold MA, Chou TY, Isacson C, Talerman A. Squamous metaplasia of the endometrium associated with HPV 6 and 11. Gynecol Oncol 1997 ; 66(1):141-145.
(17) Zaman SS, Mazur MT. Endometrial papillary syncytial change. A nonspecific alteration associated with active breakdown. Am J Clin Pathol 1993 ; 99(6):741-745.
(18) Hendrickson MR, Kempson RL. Endometrial epithelial metaplasias : proliferations frequently misdiagnosed as adenocarcinoma. Report of 89 cases and proposed classification. Am J Surg Pathol 1980 ; 4(6):525-542.
(19) Iezzoni JC, Mills SE. Nonneoplastic endometrial signet-ring cells. Vacuolated decidual cells and stromal histiocytes mimicking adenocarcinoma. Am J Clin Pathol 2001 ; 115(2):249-255.



Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.