» CORPS UTERIN Pseudotumeurs

Pseudotumeurs


Pseudotumeurs (1 ;11 ;62 ;63) : on y distingue : (10)
- les pseudolymphomes (qui se distinguent par l'absence de masse macroscopique, l'extension fréquente en surface avec ulcération et un composant inflammatoire, le lymphome est plus monomorphe, de situation profonde)
pseudotumeurs inflammatoires (53)
- et des nodules post opératoires comme ceux décrits au niveau de la vessie ou du vagin ( voir vessie) (3) dans le décours d’une intervention chirurgicale (en moyenne 6 semaines), masse polypoïde molle pouvant mesurer jusqu’à 4 cm avec des faisceaux entrelacés de cellules fusiformes dodues, un réseau vasculaire délicat, des mitoses parfois nombreuses, des noyaux dodus, vésiculaires, nucléolés, sans atypies
- La malacoplasie ne touche que rarement le tractus génital inférieur féminin mais qui peut se voir dans le vagin, col, endomètre, annexes et ovaires (3).
- Des lésions bénignes prolabées par le col peuvent simuler un sarcome du stroma endométrial (54)
- une transformation spumeuse sous forme d’accumulation de vacuoles lipidiques dans le cytoplasme de cellules du stroma endométrial, se voit dans le stroma de carcinomes de l’endomètre, dans des tumeurs du stroma endométrial, mais aussi dans un contexte d’hyperplasie, de polypes ou dans un endomètre par ailleurs normal. Dans le cadre d’une endométrite possibilité d’histiocytes spumeux.
- rares cas de granulomatose à cellules de Langerhans.
- de l’endomètre menstruel en situation intravasculaire peut simuler des perméations vasculaires ou une myose stromale endolymphatique (29)
- rares cas d’artérite à cellules géantes (1 ;64)
Ont été décrits également des hémangiomes, lipomes, lymphangiomes(194), des tumeurs de Brenner (206), tumeurs à cellules géantes de type ostéoclastique ou non (207 ;208). Sont décrits également des paragangliomes mélanotiques ou non (214), une granulomatose à cellules de Langerhans, des tumeurs papillaires bénignes de surface avec un revêtement de type tubaire (1 ;215)
Ont été décrits, une hématopoïèse extramédullaire (60), des fistules artérioveineuses, des artérites à cellules géantes, des hémangiomes et malformations artérioveineuses (22)
(1) Sherman ME, Mazur MT, Kurman RJ. Benign diseases of the endometrium. In : Kurman RJ, editor. Blausteins's Pathology of the female genital tract. New-York : Springer Verlag, 2001 : 422-466.
(3) Young RH, Clement PB. Pseudoneoplastic lesions of the lower female genital tract. Pathol Annu 1989 ; 24 Pt 2:189-226.:189-226.
(10) Young RH, Clement PB. Pseudoneoplastic lesions of the lower female genital tract. Pathol Annu 1989 ; 24 Pt 2.:189-226.
(11) Clement PB. Pathology of the uterine corpus. Hum Pathol 1991 ; 22(8):776-791.
(22) Zaloudek CJ, Tavassoli FA, Norris HJ. Dysgerminoma with syncytiotrophoblastic giant cells. A histologically and clinically distinctive subtype of dysgerminoma. Am J Surg Pathol 1981 ; 5(4):361-367.
(53) Gilks CB, Taylor GP, Clement PB. Inflammatory pseudotumor of the uterus. Int J Gynecol Pathol 1987 ; 6(3):275-86.
(54) McCluggage WG, Alderdice JM, Walsh MY. Polypoid uterine lesions mimicking endometrial stromal sarcoma. J Clin Pathol 1999 ; 52(7):543-6.
(60) Sirgi KE, Swanson PE, Gersell DJ. Extramedullary hematopoiesis in the endometrium. Report of four cases and review of the literature. Am J Clin Pathol 1994 ; 101(5):643-646.
(62) Young RH, Harris NL, Scully RE. Lymphoma-like lesions of the lower female genital tract : a report of 16 cases. Int J Gynecol Pathol 1985 ; 4(4):289-299.
(63) Clement PB. Postoperative spindle-cell nodule of the endometrium. Arch Pathol Lab Med 1988 ; 112(5):566-568.
(64) Ormsby AH, Haskell R. Giant cell arteritis of the uterus : case report and review. Pathology 1997 ; 29:227-230.
(194) Borrel D, Philippe E. Kystic lymphangioma of the uterus. Ann Anat pathol 1974 ; 20(2):177-181.
(206) Arhelger RB, Bocian JJ. Brenner tumor of the uterus. Cancer 1976 ; 38(4):1741-1743.
(207) Kawai K, Senba M, Tagawa H, Suzuki K, Matsuo T, Tsuchiyama H. Osteoclast-type giant cell tumor of the endometrium. An immunohistochemical study. Zentralbl Allg Pathol 1989 ; 135(8):743-749.
(208) Kindblom LG, Seidal T. Malignant giant cell tumor of the uterus. A clinico-pathologic, light- and electron-microscopic study of a case. Acta Pathol Microbiol Scand [A] 1981 ; 89(2):179-184.
(214) Tavassoli FA. Melanotic paraganglioma of the uterus. Cancer 1986 ; 58(4):942-948.
(215) Young TW, Thrasher TV. Nonchromaffin paraganglioma of the uterus. A case report. Arch Pathol Lab Med 1982 ; 106(12):608-609.



Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.