» CORPS UTERIN LEIOMYOME VARIANTE EPITHELIOIDE

LEIOMYOME VARIANTE EPITHELIOIDE


Léiomyoblastome bénin (1-3) ou forme à cellules claires ou épithélioïdes.
Macroscopie  : jaune ou gris, hémorragie possible, de grande taille (moyenne 6 à 7 cm).
Histologie : constitué partiellement ou totalement de cellules rondes ou polygonales à cytoplasme éosinophile granulaire et noyaux excentrés (aspect plasmocytoïde), aspect similaire à la forme du tube digestif. La forme plexiforme est agencée en cordons et colonnes séparées par un stroma fibreux ou hyalinisé (4) et elle est appelée tumorlet plexiforme lorsqu’elle est de taille microscopique (5), le plus souvent lésion isolée sous-muqueuse, parfois multiple ou dans l’endomètre (6). Images histologiques : #0, #1, #2, #3, #4, #5
. On observe parfois une transition avec du muscle lisse typique.
On distingue classiquement le léiomyoblastome formé de cellules rondes éosinophiles, les formes à cellules claires sont composés de cellules ayant un abondant glycogène intra cytoplasmique, peu de lipides et pas de mucines. Le noyau peut être excentré avec un aspect de cellules en bague à chaton.
Les tumeurs musculaires lisses de forme épithélioïde avec au moins 2 critères suivants sont dits de malignité indéterminée : taille supérieure à 6 cm, 2 à 4 mitoses pour 10 champs à fort grossissement, atypies cytologiques et nécrose, si > 5 mitoses/10 chps il s’agit d’un léiomyosarcome (7).
Reference List
 
 (1) Pathology and Genetics of Tumor of the Breast and Female Genital Organs. International Agency for Research on Cancer (IARC) - Lyon, 13-112. 2003. IARC Press. WHO Classification of Tumors. Tavassoli, FA and Devilee, P.
Ref Type : Serial (Book,Monograph)
 (2) Prayson RA, Goldblum JR, Hart WR. Epithelioid smooth-muscle tumors of the uterus : a clinicopathologic study of 18 patients. Am J Surg Pathol 1997 ; 21(4):383-391.
 (3)  Kurman RJ, Norris HJ. Mesenchymal tumors of the uterus. VI. Epithelioid smooth muscle tumors including leiomyoblastoma and clear-cell leiomyoma : a clinical and pathologic analysis of 26 cases. Cancer 1976 ; 37(4):1853-1865.
 (4) Philippe E, Borrel D. [Pseudosarcomatous leiomyomas of the uterus. Fusiform cell myomas, plexiform myomas and myomas with nuclear anomalies]. J Gynecol Obstet Biol Reprod (Paris) 1975 ; 4(5):657-670.
 (5)  Kaminski PF, Tavassoli FA. Plexiform tumorlet : a clinical and pathologic study of 15 cases with ultrastructural observations. Int J Gynecol Pathol 1984 ; 3(2):124-134.
 (6) Seidman JD, Thomas RM. Multiple plexiform tumorlets of the uterus. Arch Pathol Lab Med 1993 ; 117(12):1255-1256.
 (7) Zaloudek C, Hendrickson MR. Mesenchymal tumors of the uterus. In : Kurman RJ, editor. Blausteins's Pathology of the female genital tract. New-York : Springer Verlag, 2001 : 561-615.
 


Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.