» CORPS UTERIN Adénofibrome

Adénofibrome


Adénofibrome utérin (30 ;127) ou adénofibrome papillaire, cystadénofibrome papillaire, adénomyomatose, (144 ;145) qui sont des contreparties bénignes de l’adénosarcome mullérien. Tumeur très rare de la femme âgée (20 à 80 ans, moyenne de 68 ans), de taille variable, parfois volumineuse, se traduisant par des métroragies ou leucorrhées ou une masse polypoïde accouchée par le col. Très difficile à différencier d’un adénosarcome de bas grade (Am J Surg Pathol 2009 ;33:278).
Macroscopie : masse polypoïde, lobulée, endocavitaire à base d’implantation large, en surface, végétations ou masses blanc-grisâtre. A la coupe : aspect spongieux avec des kystes de 0,1 à 3 cm, voire aspect vermiculaire comme dans la léiomyomatose intravasculaire et invasion profonde du myomètre (181). Peut survenir également sur le col.

Histologie : en surface grandes structures papillaires bordées par un revêtement endométrial bénin (parfois cuboïde, endocervical, tubaire ou malpighien (Arch Gynecol Obstet 2007 ;275:191)), non hyperplasique avec un stroma endométrial +/- fibreux sans élément hétérologue (sauf rares cas avec tissu adipeux (182) ou musculaire bénin), prédominant,absence de condensation concentrique autour des kystes, qui contiennent les mêmes structures papillaires. Certaines de ces tumeurs envahissent parfois le myomètre et les veines pelviennes (voir ci-dessous). On utilise des critères identiques à ceux de la tumeur phyllode mammaire pour séparer les cas bénins des cas malins : > 2 mitoses pour 1, 7 mm², une cellularité stromale marquée ainsi que des atypies nettes. Images histologiques : #3, #1, #2, #4, #5, #6, #7, #8, #9, #10, #11, #12, #13,
Le pronostic est bon, l’exérèse est cependant souhaitable, de rares cas se sont compliqués d’un adénocarcinome ou de récidives. Les adénosarcomes sans prédominance sarcomateuse peuvent être confondus avec des adénofibromes, car peu d’atypies/mitoses dans la composante stromale (d’où une polémique sur l’existence ou non des adénofibromes puisque ceux-ci peuvent être confondus avec des adénosarcomes de bas grade (177), macroscopiquement et histologiquement ils peuvent être infiltrants (181). Il faut un stroma paucicellulaire, sans coiffes périglandulaires, ni atypies stromales, peu / pas de mitoses (< 2 MF/10 HPF), les rares cas avec invasion myométriale ou de veine pelvienne sont de probables adénosarcomes de bas grade (Int J Gynecol Pathol 1990 ;9:363, Am J Surg Pathol 2009 ;33:278, WHO Classification of Tumours of the Female Reproductive Organs, 4th ed, 2014) Diagnostic différentiel : Adénosarcome : on ne retient le diagnostic d’adénofibrome que si : bon échantillonage, ablation totale, pas d’hypercellularité ni coiffes périglandulaires, pas d’atypies stromales, < 2 mitoses/10 HPF polype endométrial : architecture papillaire ou pseudoglandes si adénofibrome, stroma plus hyalin mais chevauchement net. adénomyome de type endocervical : stroma avec muscle lisse, pas de papilles ni fentes, pas de condensatioon périglandulaire http://www.pathologyoutlines.com/topic/uterusadenofibroma.html

(30) Pathology and Genetics of Tumor of the Breast and Female Genital Organs. International Agency for Research on Cancer (IARC) - Lyon, 13-112. 2003. IARC Press. WHO Classification of Tumors. Tavassoli, FA and Devilee, P.

(127) Zaloudek C, Hendrickson MR. Mesenchymal tumors of the uterus. In : Kurman RJ, ed. Blausteins’s Pathology of the female genital tract. 5th ed. New-York : Springer Verlag ; 2001. p. 561-615.

 
(144) Agarwal PK, Husain N, Chandrawati. Adenofibroma of uterus and endocervix. Histopathology 1991 ; 18(1):79-80.
 
(145) Miller KN, McClure SP. Papillary adenofibroma of the uterus. Report of a case involved by adenocarcinoma and review of the literature. Am J Clin Pathol 1992 ; 97(6):806-9.
(177) Gallardo A, Prat J. Mullerian adenosarcoma : a clinicopathologic and immunohistochemical study of 55 cases challenging the existence of adenofibroma. Am J Surg Pathol 2009 ; 33(2):278-288.
 
(181) Clement PB, Scully RE. Mullerian adenofibroma of the uterus with invasion of myometrium and pelvic veins. Int J Gynecol Pathol 1990 ; 9(4):363-371
(182) Horie Y, Ikawa S, Kadowaki K, Minagawa Y, Kigawa J, Terakawa N. Lipoadenofibroma of the uterine corpus. Report of a new variant of adenofibroma (benign mullerian mixed tumor). Arch Pathol Lab Med 1995 ; 119(3):274-276.


Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.