» OVAIRE HYPERPLASIE DES CELLULES DE LEYDIG

HYPERPLASIE DES CELLULES DE LEYDIG


Hyperplasie des cellules de Leydig (1) : elles sont situés normalement dans le hile ovarien, on peut noter de façon physiologique une hyperplasie des cellules de Leydig secondaire à une augmentation d’HCG ou de LH durant la grossesse ou dans la ménopause. Dans ces cas, la prolifération est peu marquée, le plus souvent sans syndrome endocrine associé.
Les formes marqués d’hyperplasie sont souvent associées à des signes de virilisation, l’agencement des cellules hilaires est soit nodulaire soit diffus, avec augmentation de taille des cellules, quelques mitoses et une certain degré de polymorphisme d’hyperchromasie et de multinucléation. Association possible avec d’autres lésions ovariennes telle qu’une hyperplasie stromale ou hyperthécose stromale.
Le diagnostic différentiel hyperplasie versus tumeur à cellules de Leydig est arbitraire avec une taille seuil de 1 cm.
(1) Clement PB. Non neoplastic lesions of the ovary. In : Kurman RJ, ed. Blausteins’s Pathology of the female genital tract. 5th ed. New-York : Springer Verlag ; 2001. p. 675-727.
 


 



Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.