» CAVITE BUCCALE Epulis

Epulis


Le granulome gigantocellulaire périphérique ou épulis gigantocellulaire : se voit à tout âge, prédomine chez la femme (moyenne 30 ans) avec une atteinte en proportion égale des maxillaires supérieurs et inférieurs avec une masse molle à ferme de la gencive qui pousse la dent de côté et peut éroder la mandibule (ressemble à un granulome pyogénique).
Macroscopie : lésion inflammatoire mesurant jusqu’à 1.5 cm qui fait saillie de la gencive, couvert de muqueuse parfois ulcéré
Histologie : nombreuses cellules géantes multinucléées de type ostéoclastique dans un stroma vasculaire actif et parfois de petites quantités d’os néoformé. Cette lésion est bénigne et d’origine réactionnelle.
Traitement : excision +curettage de la base de la lésion, récidive si exérèse incomplète ou persistance de la source irritative
Une lésion très ressemblante en microscopie optique se voit parfois dans la gencive (crête alvéolaire) des nouveau-nés et est appelée épulis congénitale AJSP 1981 ;5:37 (4) (surtout partie médiane du maxillaire). Cette lésion survient quasi exclusivement chez des petites filles, se comporte de façon bénigne même en cas d’exérèse incomplète. Cette lésion semble d’origine mésenchymateuse, odontogénique, est richement vascularisée sans hyperplasie pseudo-épithéliomateuse et prédomine dans le maxillaire. La PS100 est négative contrairement à la forme adulte de cette lésion (6 ;207 ;208).

(4) Barnes L, Eveson JW, Reichart P, Sidransky D. Pathology and genetics of Head and neck tumours. IARC press, 2005.

(5) Rosai J. Ackerman’s surgical pathology. 8th ed. St Louis : Mosby ; 1996.

(6) Hyams VJ, Batsakis JG, Michaels L.Hartmann WH, Sobin LH, eds. Tumors of the respiratory tract and ear. second series ed. Washington : Armed forces institute of pathology 1988.

(207) Lifshitz MS, Flotte TJ, Greco MA. Congenital granular cell epulis. Immunohistochemical and ultrastructural observations. Cancer 1984 ; 53(9):1845-8.

(208) Tucker MC, Rusnock EJ, Azumi N, Hoy GR, Lack EE. Gingival granular cell tumors of the newborn. An ultrastructural and immunohistochemical study. Arch Pathol Lab Med 1990 ; 114(8):895-8.

http://www.pathologyoutlines.com/topic/oralcavityperipheralgiantcellgranuloma.html


Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.