» OVAIRE Adénofibrome endométrioïde

Adénofibrome endométrioïde


Les tumeurs endométrioïdes (19 ;36)
Fréquence et âge de survenue : Les tumeurs endométrioïdes représentent moins de 5 % de l’ensemble des tumeurs de l’ovaire. Le groupe des adénocarcinomes représente 15 à 25 % des cancers et 57% des tumeurs épithéliales de l’ovaire. Rareté des tumeurs bénignes endométrioïdes (adénofibromes) (25) et des tumeurs endométrioïdes frontière (< 1 % des tumeurs épithéliales de l’ovaire (26 ;77)
Histogenèse : Les tumeurs endométrioïdes ont une origine similaire aux autres tumeurs épithéliales à partir de l’épithélium coelomique de surface (25).
Une endométriose est associée dans 15 à 20% des cas (ovarienne, homo ou controlatéral voire extra ovarienne). Seuls dans de rares cas, on a mis en évidence une continuité endométriose, hyperplasie atypique - K (78), le plus souvent sous forme d’un kyste endométriosique contenant un nodule qui fait saillie. Les carcinomes sur kyste endométriosique surviennent en moyenne 5 à 10 ans plus tôt que dans la population générale, sont bien différenciés et de grade I et donc de bon pronostic. Les adénocarcinomes endométrioïdes ovariens se distinguent de leurs homologues endométriaux par l’expression plus fréquente de p53 et une del 17q plus fréquente, les 2 types de tumeurs présentent des mutations de la bêta caténine

Adénofibrome endométroïde (77) : rare, habituellement unilatéral (83%), âge moyen de 37 ans, taille moyenne de 10 cm. Surface externe lisse.
Macroscopie : A la coupe : fibreux, dense, avec des kystes pouvant prendre un aspect en rayon de miel, contenu clair ou jaune.
Histologie  : : adénofibrome ou cystadénofibrome, avec des kystes et glandes tubulaires arborisées ressemblant à un endomètre en phase proliférative (revêtement cylindrique haut, noyaux ovales à petits nucléoles, parfois aspect d’endomètre atrophique ou inactif, possibilité de remaniements sécrétoires ou de métaplasie squameuse. Stroma fibreux, dense, parfois de type cortex ovarien.


(19) Scully RE, Sobin LH.Scully RE, Sobin LH, eds. Histological typing of ovarian tumours. second ed. Berlin : Springer verlag ; 1999.

(25) Scully RE.Hartmann WH, Cowan WR, eds. Tumors of the ovary and maldeveloped gonads. second series ed. Washington : Armed forces institute of pathology ; 1978.

(26) Scully RE. Common epithelial tumors of borderline malignancy (carcinomas of low malignant potential). Bull Cancer 1982 ; 69(3):228-38.

(36) Pathology and Genetics of Tumor of the Breast and Female Genital Organs. International Agency for Research on Cancer (IARC) - Lyon, 13-112. 2003. IARC Press. WHO Classification of Tumors. Tavassoli, FA and Devilee, P.

(77) Roth LM, Czernobilsky B, LANGLEY FA. Ovarian endometrioid adenofibromatous and cystadenofibromatous tumors : benign, proliferating, and malignant. Cancer 1981 ; 48(8):1838-45.

(78) Fukunaga M, Nomura K, Ishikawa E, Ushigome S. Ovarian atypical endometriosis : its close association with malignant epithelial tumours. Histopathology 1997 ; 30(3):249-55.


Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.