» OVAIRE Carcinome micropapillaire

Carcinome micropapillaire


Carcinomes micropapillaires (39 ;47 ;65 ;65-69) :
Clinique  : Age moyen de 43 ans, le plus souvent asymptomatique, possibilité de douleurs abdominales, 64 % sont bilatéraux, 55 % stade I, 18 % stade II, 37 % stade III.
Macroscopie  : taille moyenne de 8,5 cm, atteinte surface dans 54 % des cas.
Histologie : architecture papillaire particulière non hiérarchisée, avec papilles périphériques fines, délicates, provenant directement de grosses papilles centrales sans passer par des structures intermédiaires. Les fines papilles (5 fois plus longues que larges) fusionnent pour former des arches de pont et des structures cribriformes voire solides. Cet aspect doit dépasser 5 mm de grand axe sinon il s’agit d’une tumeur séreuse borderline. Une composante infiltrante se caractérise par une infiltration au hasard de nids solides ou de glandes complexes, psammomes nombreux (considéré comme carcinome séreux de bas grade (47).
Les cellules sont arrondies à N/C élevé, atypies modérées avec petits nucléoles (dans les tumeurs borderline, les cellules sont plus cylindriques, ciliées avec moins d’atypies). Les implants associés sont souvent invasifs (> 50 % des cas). La forme infiltrante est de plus mauvais pronostic dans les stades 2/3 avec implants invasifs, avec 55 et 45 % de survie à 5 et 10 ans versus 85 et 55 % pour les formes non invasives (70). Images : #0, #1, #2, #3, #4
Pronostic  : 81 % et 71 % de survie à 5 et 10 ans pour les stades avancés (65). Dans plusieurs travaux plus récents, le pronostic semble similaire aux tumeurs séreuses borderline à stade similaire (49 ;67 ;71), alors que la bilatéralité est plus fréquente avec plus d’implants invasifs et un taux plus élevé de récidives ou de progression tumorale, or la mortalité est fortement liée aux implants invasifs (71). Les tumeurs limitées à l’ovaire sont d’excellent pronostic (47). La ploïdie semble jouer un rôle pronostique important, les rares tumeurs border line étant de plus mauvais pronostic (idem pour les implants péritonéaux). Une revue de la littérature (47) ne permet pas de se prononcer de façon formelle car les résultats sont conflictuels en ce qui concerne l’association à des implants agressifs, les récidives ou la mortalité

(39) Seidman JD, Soslow RA, Vang R, Berman JJ, Stoler MH, Sherman ME et al. Borderline ovarian tumors : diverse contemporary viewpoints on terminology and diagnostic criteria with illustrative images. Hum Pathol 2004 ; 35(8):918-933.

(47) Bell DA, Longacre TA, Prat J, Kohn EC, Soslow RA, Ellenson LH et al. Serous borderline (low malignant potential, atypical proliferative) ovarian tumors : workshop perspectives. Hum Pathol 2004 ; 35(8):934-948.

(49) Prat J, De Nictolis M. Serous borderline tumors of the ovary : a long-term follow-up study of 137 cases, including 18 with a micropapillary pattern and 20 with microinvasion. Am J Surg Pathol 2002 ; 26(9):1111-1128.

(65) Seidman JD, Kurman RJ. Subclassification of serous borderline tumors of the ovary into benign and malignant types. A clinicopathologic study of 65 advanced stage cases. Am J Surg Pathol 1996 ; 20(11):1331-1345.

(66) Burks RT, Sherman ME, Kurman RJ. Micropapillary serous carcinoma of the ovary. A distinctive low-grade carcinoma related to serous borderline tumors. Am J Surg Pathol 1996 ; 20(11):1319-1330.

(67) Slomovitz BM, Caputo TA, Gretz HF, III, Economos K, Tortoriello DV, Schlosshauer PW et al. A comparative analysis of 57 serous borderline tumors with and without a noninvasive micropapillary component. Am J Surg Pathol 2002 ; 26(5):592-600.

(68) Goldstein NS, Ceniza N. Ovarian micropapillary serous borderline tumors. Clinicopathologic features and outcome of seven surgically staged patients. Am J Clin Pathol 2000 ; 114(3):380-386.

(69) Eichhorn JH, Bell DA, Young RH, Scully RE. Ovarian serous borderline tumors with micropapillary and cribriform patterns : a study of 40 cases and comparison with 44 cases without these patterns. Am J Surg Pathol 1999 ; 23(4):397-409.

(70) Smith Sehdev AE, Sehdev PS, Kurman RJ. Noninvasive and invasive micropapillary (low-grade) serous carcinoma of the ovary : a clinicopathologic analysis of 135 cases. Am J Surg Pathol 2003 ; 27(6):725-736.

(71) Deavers MT, Gershenson DM, Tortolero-Luna G, Malpica A, Lu KH, Silva EG. Micropapillary and cribriform patterns in ovarian serous tumors of low malignant potential : a study of 99 advanced stage cases. Am J Surg Pathol 2002 ; 26(9):1129-1141.


Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.