» OVAIRE Tumeur de Brenner borderline

Tumeur de Brenner borderline


Les tumeurs de Brenner et tumeurs transitionnelles (11 ;19 ;36 ;90 ;91) AJSP 2003 ;27:1434 : Tumeurs fibro-épithéliales constituées d’un stroma ovarien contenant des nids de cellules épithéliales de type transitionnel ou excréto-urinaire à noyaux en "grain de café "
Fréquence et âge de survenue : Les tumeurs de Brenner représentent 3% de l’ensemble des tumeurs de l’ovaire. Parmi les tumeurs de Brenner seules 2% environ sont proliférantes ou malignes. Cette proportion est un peu plus élevée (5%) si l’on considère seulement les tumeurs macroscopiques (25). Ces tumeurs surviennent le plus souvent entre 40 et 50 ans ; l’âge de survenue des tumeurs de Brenner maligne est en moyenne 5 à 10 ans plus élevé. Histogenèse (92) : La plupart de ces tumeurs sont originaires de l’épithélium coelomique. Plusieurs arguments plaident en faveur de cette hypothèse : association avec des tumeurs mucineuses (91), analogies morphologiques avec les ïlots de walthard, topographie sous corticale des tumeurs microscopiques. Un petit nombre de ces tumeurs serait développé- à partir du rete ovarii et d’autres enfin seraient d’origine germinale (association à un kyste dermoïde).

Formes borderline AJSP 2003 ;27:1434 : moyenne d’âge de 59 ans, stade I, unilatéral. Tumeur volumineuse, souvent kystique, multiloculaire de 10 à 28 cm (moyenne de 18cm), avec masses intrakystiques friables, polypoïdes (96 ;97).
Histologie : présence quasi constante d’une composante bénigne. Kystes tapissés d’un épithélium de type transitionnel atypique qui peut prendre un aspect de carcinome urothélial de grade I à III subissant parfois une métaplasie malpighienne. En certaines zones, les papilles sont bordées par une assise de cellules mucosécrétantes. Absence d’invasion (93) : le pronostic est excellent (11). Images histologiques : Immunohistochimie:p16-, Rb-, p53-, Cycline D1 faible, Ras modéré, EGFR + (149)

(11) Seidman JD, Russell P, Kurman RJ. Surface epithelium tumors of the ovary. In : Kurman RJ, ed. Blausteins’s Pathology of the female genital tract. 5th ed. New-York : Springer Verlag ; 2001. p. 781-904. (19) Scully RE, Sobin LH.Scully RE, Sobin LH, eds. Histological typing of ovarian tumours. second ed. Berlin : Springer verlag ; 1999. (25) Scully RE.Hartmann WH, Cowan WR, eds. Tumors of the ovary and maldeveloped gonads. second series ed. Washington : Armed forces institute of pathology ; 1978. (36) Zanotti KM, Hart WR, Kennedy AW, Belinson JL, Casey G. Allelic imbalance on chromosome 17p13 in borderline (low malignant potential) epithelial ovarian tumors. Int J Gynecol Pathol 1999 ; 18(3):247-53. (90) Silva EG, Robey-Cafferty SS, Smith TL, Gershenson DM.Ovarian carcinomas with transitional cell carcinoma pattern. Am J Clin Pathol 1990 ; 93(4):457-65. (91) Waxman M.Pure and mixed Brenner tumors of the ovary : clinicopathologic and histogenetic observations. Cancer 1979 ; 43(5):1830-9. (92) Ehrlich CE, Roth LM.The Brenner tumor. A clinicopathologic study of 57 cases. Cancer 1971 ; 27(2):332-42. (93) Roth LM, Dallenbach-Hellweg G, Czernobilsky B. Ovarian Brenner tumors. I. Metaplastic, (96) Miles PA, Norris HJ. Proliferative and malignant brenner tumors of the ovary. Cancer 1972 ; 30(1):174-86. (97) Woodruff JD, Dietrich D, Genadry R, Parmley TH. Proliferative and malignant Brenner tumors. Review of 47 cases. Am J Obstet Gynecol 1981 ; 141(2):118-25. (149) Cuatrecasas M, Catasus L, Palacios J, Prat J, Zhao J, Epstein JI. Transitional cell tumors of the ovary : a comparative clinicopathologic, immunohistochemical, and molecular genetic analysis of Brenner tumors and transitional cell carcinomas. Am J Surg Pathol 2009 ; 33(4):556-567.

http://www.pathologyoutlines.com/topic/ovarytumorborderlinebrenner.html



Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.