» TROMPE AUTRES TUMEURS BENIGNES

AUTRES TUMEURS BENIGNES


Tumeurs diverses (2 ;3 ;6) : Ont été décrites par ailleurs de rares tumeurs germinales (tératome mature, immature) ou des cordons sexuels, ainsi que des tumeurs des tissus mous (surtout léiomyomes et lipomes, les sarcomes sont très rares, surtout léiomyosarcomes. Rares cas de masse pseudo utérine (6), masse pelvienne parfois extra ovarienne kystique dont la partie interne présente des glandes endométriales dans un stroma endométrial ressemblant à de l’endomètre, la couche externe est formée de muscle lisse

L’épendymome (6 ;18) est exceptionnel, solide ou multikystique.
Histologie : papilles bordées de cellules aplaties à cylindriques, ciliées, avec des noyaux centraux ou apicaux qui font saillie dans les lumières, dans les zones plus solides, formation de rosettes et pseudorosettes, possibilité de psammomes.
Immunohistochimie : GFAP +, CK +, vimentine +

(2) Rosai J. Ackerman’s surgical pathology. 8th ed. St Louis : Mosby, 1996.

(3) Thor AD, Young RH, Clement PB. Pathology of the fallopian tube, broad ligament, peritoneum, and pelvic soft tissues. Hum Pathol 1991 ; 22(9):856-867.

(6) Pathology and Genetics of Tumor of the Breast and Female Genital Organs. International Agency for Research on Cancer (IARC) - Lyon, 13-112. 2003. IARC Press. WHO Classification of Tumors. Tavassoli, FA and Devilee, P.

(18) Bell DA, Woodruff JM, Scully RE. Ependymoma of the broad ligament. A report of two cases. Am J Surg Pathol 1984 ; 8(3):203-209.



Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.