» TESTICULE MALACOPLASIE

MALACOPLASIE


Malacoplasie : atteinte testiculaire dans 2/3 des cas ou du testicule et de l’épididyme dans le tiers restant, plus rarement, atteinte isolée de l’épididyme.
Symptomatologie non spécifique avec augmentation de volume du testicule s’accompagnant d’adhérences fibreuses.(89 ;114)
Macroscopie : lobules de tissu brun ou jaune séparés par des travées fibreuses avec un ou plusieurs abcès et des tuniques inflammatoires.
Histologie  : nombreux histiocytes à cytoplasme abondant, éosinophile granulaire, contenant des inclusions basophiles, calcifiées en cible, mêlées à des cellules inflammatoires, des tissus de granulation, de la fibrose et des abcès. Les corps de Michaelis-Gutman sont PAS+, Perls+, Von Kossa+. Cette lésion est parfois confondue avec des tumeurs à cellules de Leydig (inhibine+), absence de corps de Michaelis-Gutman.
Histo  : image1, image2
 
(89) Gaudin PB, Epstein JI. diseases of the spermatic cord and paratesticular tissue. In : Murphy WM, ed. Urological pathology. 2nd ed. Philadelphia : Saunders ; 1997. p. 242-76.

(114) Ulbright TM, Amin MB, Young RH. Tumor-like lesions of testis ; paratestis, and spermatic cord. In : Rosai J, Sobin LH, eds. Tumors of the testis, adnexa, spermatic cord, and scotum. Washington DC : Armed forces institute of pathology ; 1999. p. 291-342.


Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.