» TESTICULE ORCHITE GRANULOMATEUSE

ORCHITE GRANULOMATEUSE


Orchite granulomateuse : Nombreux agents pathogènes, BK, tréponème, brucella, Hansen, parasites, mycoses, rickettsies. Il existe une forme idiopathique qui imite une tumeur, se voit surtout durant les 5ème et 6ème décennies, suite à une infection urinaire gram-. Parfois syndrome grippal ou survenue rapide d’un gonflement testiculaire avec sensibilité ou douleur. C’est une lésion rare avec une incidence d’environ 2% des tumeurs testiculaires et dont la fréquence est accrue chez les sujets noirs. A noter parfois des antécédents opératoires (prostatectomie, herniographie, traumatisme, etc…).
Macroscopie : solide, unilatéral, nodulaire ; ressemble au lymphome. Image

Histologie : Il est à noter que dans les orchites d’origine infectieuse et la sarcoïdose (imagerie, macroscopie) l’inflammation granulomateuse est essentiellement interstitielle et s’accompagne de nécrose.
image1, image2, image3, #1, #2, #4, #5, Cytologie

.
Sarcoïdose : Imagerie, macroscopie, histologie



(64) Gondos B, Wong TW. non-neoplastic diseases of the testis and epididymis. In : Murphy WM, ed. Urological pathology. 2nd ed. Philadelphia : Saunders ; 1997. p. 277-341.

(89) Gaudin PB, Epstein JI. diseases of the spermatic cord and paratesticular tissue. In : Murphy WM, ed. Urological pathology. 2nd ed. Philadelphia : Saunders ; 1997. p. 242-76.

(114) Ulbright TM, Amin MB, Young RH. Tumor-like lesions of testis ; paratestis, and spermatic cord. In : Rosai J, Sobin LH, eds. Tumors of the testis, adnexa, spermatic cord, and scotum. Washington Dl">


Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.