» TESTICULE Carcinoïde

Carcinoïde


- Tumeur carcinoïde (63)Am J Surg Pathol. 2010 Apr ;34(4):519-24 : rares 0.1 à 0.2% des cas, 75% sont purs, 25-33 % sont associés un tératome kystique / kyste épidermoïde / dermoïde, touche surtout des sujets d'âge moyen (moyenne de 36 à 46 ans, de 10 à 83 ans). Masse testiculaire existant depuis quelques années (moyenne trois ans), parfois hydrocèle, syndrome carcinoïde dans moins de 10% des cas devant faire doser les 5HIAA et le VMA..
Macroscopie : dans la forme pure aspect solide, bien limité, jaune pâle brun de 0,5 à11 cm (3,5 cm), parfois aspect kystique (7%) ou mixte solide-kystique (9%) dans les formes associées à un tératome.
< Histologie : classique, prolifération de petites cellules homogènes argyrophiles non nucléolées, à cytoplasme basophile, en travées, nids séparés par un tissu conjonctif non inflammatoire. Présence d’IGCNU dans tous les cas, mitoses rares, nécrose dans un seul cas, atypies nucléaires minimes à modérées dans 12/29 cas.
Images : image1, image2, #3
Immunohistochimie ; marqueurs neuroendocrines +, CK +, PLAP-, S100-, vimentine-, desmine-, GFAP-, CD 117 -.
Le diagnostic différentiel se pose essentiellement avec une métastase testiculaire de carcinoïde, il faut donc rechercher une composante tératomateuse, la bilatéralité, multifocalité ainsi que les perméations vasculaires ou lymphatiques qui sont en faveur de métastases et une tumeur de Sertoli mais inhibine A +.
En cas de carcinoïde sur tératome, le traitement est celui du tératome, la forme pure impose un dosage postopératoire des 5HIAA et un bilan d'extension
Le pronostic est bon, mais possibilité de métastases systémiques ou ganglionnaires pouvant entraïner le décès (facteurs pronostiques qui sont la grande taille et un syndrome carcinoïde), la nécrose, mitoses et invasion vasculaires n'étant pas corrélés (64 ;65) sauf dans une étude (63). Possibilité de métastases de type tumeur germinale mixte

http://www.pathologyoutlines.com/topic/testiscarcinoid.html

(63) Reyes A, Moran CA, Suster S, Michal M, Dominguez H. Neuroendocrine carcinomas (carcinoid tumor) of the testis. A clinicopathologic and immunohistochemical study of ten cases. Am J Clin Pathol 2003 ; 120(2):182-187.
(64) Zavala-Pompa A, Ro JY, el Naggar A, Ordonez NG, Amin MB, Pierce PD et al. Primary carcinoid tumor of testis. Immunohistochemical, ultrastructural, and DNA flow cytometric study of three cases with a review of the literature. Cancer 1993 ; 72(5):1726-1732.
(65) Berdjis CC, Mostofi FK. Carcinoid tumors of the testis. J Urol 1977 ; 118(5):777-782.



Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.