» TESTICULE Hyperplasie mésothéliale :

Hyperplasie mésothéliale :


Hyperplasie mésothéliale : lésion histologique sans traduction macroscopique avec aspect histologique classique, d’une prolifération en architecture tubulopapillaire sans signe d’infiltration. image1, image2

-  Hyperplasie mésothéliale floride Am J Surg Pathol. 2014 Jan ;38(1):54-9 (constatation histologique et non macroscopique), un ou plusieurs nodules fixés ou non à la paroi d’un sac de hernie, absence d’architecture papillaire arborisée complexe, absence d’infiltration, cellules mésothéliales peu nombreuses piégées dans les parois d’une hydrocèle, d’un hématocèle, spermatocèle ou pseudotumeur fibreuse (fond fibroblastique et inflammatoite chronique constant), sous forme de cellules isolées, petits nids / cordons, tubules allongés non arborisés de distribution linéaire horizontale, dans une matrice fibrineuse avec pseudoglandes ou pseudotubes à revêtement cubocylindrique. (voir mésothéliomes). Lésion bien limitée en profondeur , sans invasion du tissu sous mésothélial, négativité de FISH pour 9p21. Age médian de 44.5 ans (16 à 71 ans), hydrocèle dans 80% des cas

 



Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.