» TESTICULE Polyembryome

Polyembryome


Polyembryome (62-65) Int J Gynecol Pathol 2016 ;35:93, Mod Pathol 2017 ;30:908, Am J Clin Pathol 1994 ;102:402 : tumeur très rare, le plus souvent associée à d’autres formes de tumeurs germinales (essentiellement des tératomes immatures ou non). L’histogénèse la plus probable semble être à partir de cellules embryonnaires malignes multipotentielles. Cette tumeur comporte des corps embryoides qui sont des structures rappelant les premiers stades de l’embryon (avant le 18ème jour), précédant sa différenciation en trois feuillets : ectoblastique, mésoblastique et entoblastique. Différents types de corps embryoides ont pu être reconnus selon leur degré d’organisation. Takeda (64) a montré qu’il est possible de mettre en évidence à la fois de l’AFP et de l’HCG au niveau de ces tumeurs. Il s’agit de tumeurs de l’adolescente et de la femme jeune dont les signes cliniques sont identiques aux autres tumeurs germinales
Macroscopie : le plus souvent unilatéral, de taille très variable, le plus souvent solide avec territoire de nécrose et d’hémorragie.
Histologie  : nombreux corps embryoïdes, avec un disque embryonnaire, une cavité amniotique, une cavité vitelline et du mésenchyme primitif extra embryonnaire avec parfois différenciation trophoblastique au voisinage. Ces corps peuvent être mal formés, avec manque ou excès de cavités, une disproportion marquée entre les 2 cavités qui peuvent aussi être malformées. Le disque contient d’un côté des cellules cuboïdes (endoderme) et de l’autre des cellules cylindriques hautes (ectoderme) qui se mêlent au revêtement cubique de la cavité amniotique.
Présence de structures tératomateuses de différenciation variable entre les différents corps embryoïdes. Les corps embryoïdes mesurent moins de 1 mm, peuvent être sphéroïdes, globulaires et cylindriques ils consistent en un disque avec une cavité et une forme tubulaire entourée par du mésenchyme lâche, l’on peut voir du cyto et syncitiotrophoblaste. Le disque est composé de grandes cellules indifférenciées pseudoépithéliales en une ou plusieurs couches, la cavité est bordée par un revêtement plat qui simule une cavité amniotique, la structure tubulaire ressemble à de l’endoderme. Cette lésion ressemble donc à un embryon de 1 ou 2 semaines. Une des variations les plus fréquemment observées est un nid ou un amas de cellules bordant partiellement une cavité sans organisation organoïde évidente Présence de cellules syncitiotrophoblastiques au voisinage des corps embryoïdes contenant de l’HCG, avec mise en évidence d’AFP dans le revêtement des cavités vitellines.
Images : #1, #2, #3, #4
Immunohistochimie  : AFP et l’HCG sont parfois positifs (34), positivité de : OCT3/4, CD30, AE1AE3, glypican 3, AFP, négativité de CD117
Génétique
Pronostic  : mortalité à 5 ans de 64,5%, non affectée par une association à un séminome., le plus souvent extension locale et métastases qui sont souvent confinées à la cavité abdominale. Même traitement que pour les autres tumeurs germinales donc annexectomie plus multichimiothérapie (absence de sensibilité face à la RX thérapie).

Pronostic : mortalité à 5 ans de 64,5%, non affectée par une association à un séminome.
Génétique

(32) Ulbright TM, Amin MB, Young RH. Yolk sac tumor. In : Rosai J, Sobin LH, eds. Tumors of the testis, adnexa, spermatic cord, and scotum. Washington DC : Armed forces institute of pathology ; 1999. p. 119-38.
(62) Nakashima N, Murakami S, Fukatsu T, Nagasaka T, Fukata S, Ohiwa N et al. Characteristics of "embryoid body" in human gonadal germ cell tumors. Hum Pathol 1988 ; 19(10):1144-1154.
(63) Gaillard JA. Yolk-sac tumour patterns and entoblastic structures in polyembryomas. Acta Pathol Microbiol Scand [A] 1972 ; 80(233):18-25.
(64) Takeda A, Ishizuka T, Goto T, Goto S, Ohta M, Tomoda Y et al. Polyembryoma of ovary producing alpha-fetoprotein and HCG : immunoperoxidase and electron microscopic study. Cancer 1982 ; 49(9):1878-1889.
(65) Talerman A. Germ cell tumors of the ovary. In : Kurman RJ, editor. Blausteins’s Pathology of the female genital tract. New-York : Springer Verlag, 2001 : 967-1033.

http://www.pathologyoutlines.com/topic/testispolyembryoma.html



Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.