» TESTICULE Plasmocytome (myélome)

Plasmocytome (myélome)


Myélome multiple – plasmocytome (7) AJSP 1997 ;21:590 : Dans 2 % des cas on note une atteinte testiculaire (infra-clinique), dans quelques cas, l'atteinte testiculaire est révélatrice de la maladie. Moyenne de 55 ans (26-89 ans), dans la moitié des cas antécédents de pathologie plasmocytaire, souvent atteinte extratesticulaire associée.
Macroscopie : consistance variable pouvant mesurer jusqu'à 8 cm de grand axe.
Histologie : classique voir hématologie  (1 ;150 ;158), nodules de plasmocytomes, de croissance intertubulaire. image1, image2, image3, image4

Diagnostic différentiel :
- le lymphome s'aider de l'immunohistochimie
- séminome
- tumeur à cellules de Leydig

(1) Damjanov I. tumors of the testis and epididymis. In : Murphy WM, editor. Urological pathology. Philadelphia : Saunders, 1997 : 342-400. (7) Eble JN, Sauter G, Epstein JI, Sesterhenn IA. Tumours of the urinary system and male genital organs. Lyon : IARC press, 2004.

(150) Ulbright TM, Amin MB, Young RH. Malignant lymphoma. In : Rosai J, Sobin LH, editors. Tumors of the testis, adnexa, spermatic cord, and scotum. Washington DC : Armed forces institute of pathology, 1999 : 272-279. (158) Ferry JA, Young RH, Scully RE. Testicular and epididymal plasmacytoma : a report of 7 cases, including three that were the initial manifestation of plasma cell myeloma. Am J Surg Pathol 1997 ; 21(5):590-598.


Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.