» REIN Malacoplasie

Malacoplasie


La Malacoplasie(15) AJSP 1984 ;8:151 : due à un défaut de phagocytose, se voit dans de nombreux organes mais surtout dans la vessie, l’augmentation de fréquence serait liée àl’immunosuppression. En macroscopie, plaque molle brun-jaune à bords érythémateux et à centre ombiliqué. Cette pathologie s’observe à tout âge avec une prédominance féminine nette (4/1), prédominant dans le chorion avec des plages d’histiocytes associés à un nombre variable de lymphocytes, plasmocytes, polynucléaires et des corps de Michaelis Gutman (particules intra ou extra cellulaires minéralisées en cibles de 2 à 10 microns, PAS + Von Kossa+, Perls+). Macroscopie : #1, #2
Histologie : #0, #1, #2, #3, #4, #5, #6, #7, #8, #9, #10, #11
Diagnostic différentiel  : se fait avec la pyélonéphrite xanthogranulomateuse et la néphrite interstitielle mégalocytique dont l'aspect est très ressemblant hormis les corps de Michaélis-Gutman.

http://www.pathologyoutlines.com/topic/kidneymalakoplakia.html

(15) Esparza AR, McKay DB, Cronan JJ, Chazan JA. Renal parenchymal malakoplakia. Histologic spectrum and its relationship to megalocytic interstitial nephritis and xanthogranulomatous pyelonephritis. Am J Surg Pathol 1989 ; 13(3):225-36.



Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.