» VESSIE CYSTITE RADIQUE

CYSTITE RADIQUE


post-radiothérapie, les effets ne sont pas spécifiques et sont indépendants du type de radiothérapie externe ou curiethérapie. On note parfois une augmentation du polymorphisme ainsi que de la métaplasie squameuse. L’action principale de la radiothérapie semble liée à l’ischémie produite par des effets classiques des rayons X sur le mésenchyme et l’endothélium vasculaire.
Certains cas de cystite post chimiothérapie ou radiothérapie (surtout après RTE) peuvent montrer un aspect trompeur de carcinome avec une prolifération épithéliale marquée, avec des amas à contours irréguliers d’aspect infiltrant avec possibilité de mitoses, d’importants remaniements (hémorragie, fibrine, thrombi, fibrose, inflammation, présence de remaniements post RTE dans les Ÿ des cas. Un aspect particulier semble être des nids urothéliaux qui s’enroulent autour de vaisseaux avec dépôts de fibrine (71).
NB : a noter que l’urothélium normal de voisinage présente en cytodensitométrie une structure chromatinienne anormale (72).
(11) Murphy WM, Beckwith JB, Farrow GM. Tumors of the urinary bladder. In : Rosai J, ed. Tumors of the kidneys, bladder and related urinary structures. Washington Dl#radiationcystitis">http://pathologyoutlines.com/bladder.html#radiationcystitis



Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.