» VESSIE Cystite emphysémateuse

Cystite emphysémateuse


Cystite emphysémateuse : présence de poches de gaz dans la paroi, due à une infection par echerichia coli ou antéro-bacter, aérogénès, rares cas décrits suite à une infection par postridium perfringens se voit surtout chez des patients diabétiques avec une vessie neurogène (10 ;11).
Imagerie : Sur le cliché sans préparation, l’emphysème pariétal se traduit par une bande claire, irrégulière, de quelques millimètres d’épaisseur, discontinue, dessinant les contours d’une vessie pleine ou semi-pleine. La présence d’un niveau hydro-aérique témoigne de la présence d’air dans la lumière vésicale. En échographie, le diagnostic peut être soupçonné devant de petits ïlots hyperéchogènes avec ombre acoustique partant d’une paroi vésicale épaissie. La TDM donne une analyse seméiologique beaucoup plus précise.
Histologie : kystes souvent bordés de cellules géantes multinucléées

(10) Murphy WM. diseases of the urinary bladder, urethra, ureters, and renal pelves. In : Murphy WM, ed. Urological pathology. 2nd ed. Philadelphia : Saunders ; 1997. p. 34-147.
(11) Murphy WM, Beckwith JB, Farrow GM. Tumors of the urinary bladder. In : Rosai J, ed. Tumors of the kidneys, bladder and related urinary structures. Washington Dl">


Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.