» GLANDES SALIVAIRES Métastase

Métastase


Localisations secondaires [1, 2] : Extension soit directe à partir d’un primitif cutané soit localisations systémiques. Les métastases représentent 10 à 16% des T malignes, dans 80% origine tête et cou, dans 20% infraclaviculaire, 80 à 90% dans la parotide, 10 à 20% dans sous maxillaires, la moitié est parenchymateuse, l’autre moitié dans les ganglion intraparotidiens, rarement révélateur. Les carcinomes et mélanomes représentent 80% des métastases, sinon en ordre décroissant, poumon, rein, sein, colon, prostate, ovaire.

Les ganglions parotidiens drainent les régions frontale et temporale antérieure, les paupières, conjonctives et glandes lacrymales, conduits auditifs externes, trompes d’Eustache, voûte crânienne. Ceux des sous maxillaires sont extracapsulaires et drainent : peau, lèvres, , muqueuse nasale antérieure, plancher buccal, pilier antérieur de l’amygdale.
Rosai J. Ackerman's surgical pathology. 8th ed. St Louis : Mosby, 1996.

http://spiral.univ-lyon1.fr/polycops/AnatomieCytologieP

1.  Ellis GL, Auclair PL. Tumors of the salivary glands. Third series ed. Washington : Armed Forces Institute of Pathology, 1995.
2.  Ellis GL, Auclair PL. Tumors of the salivary glands. Fourth series ed. Washington : American registry of pathology, 2008.


Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.