» OESOPHAGE POLYPE FIBROIDE INFLAMMATOIRE

POLYPE FIBROIDE INFLAMMATOIRE


Am J Dig Dis 1975 ;20:475 : Forme rare de l’adulte, partie moyenne et < de l’oesophage.
Clinique  : dysphagie ou méléna du fait d’ulcères sus-jacents.
Macroscopie : endoscopie
Histologie : stroma œdémateux lâche, avec des vaisseaux à paroi fine, des cellules inflammatoires (plasmocytes, lymphocytes, polynucléaires), des myofibroblastes.
Ressemblent à du tissu de granulation avec prolifération de cellules fusiformes ou stellaires. Se distingue de la forme de l'estomac qui a un agencement plus organisé avec orientation périvasculaire des cellules inflammatoires et fusiformes (voir polype fibroïde inflammatoire du grêle et colon).
Images : #0 ; #1 ; #2

IHC : CD34 +, CD117 -
Diagnostic différentiel : polype fibrovasculaire (axe fibrovasculaire, pas de PNE), polype hyperplasique.


(1) Rosai J. Esophagus. In : Rosai J, ed. Ackerman’s surgical pathology. 8th ed. StLouis : Mosby ; 1996. p. 589-615.

(3) Takubo K.Takubo K, ed. Pathology of the esophagus. Tokyo : Educa ; 2002.

(5) Lewin KJ, Appelman HD.Rosai J, Sobin LH, eds. Tumors of the esophagus and stomach. Third series ed. Washington : Armed forces institute of pathology ; 1996.


Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.