» OESOPHAGE Autres tumeurs conjonctives bénignes

Autres tumeurs conjonctives bénignes


Autres tumeurs conjonctives bénignes

Rares cas décrits de rhabdomyome de l’oesophage (29), ostéochondrome, tumeur glomique, neurofibrome (3).

Tumeur glomique  : (Dis Esophagus 2006 ;19:208, Hepatogastroenterology 2003 ;50:687)
Histologie (voir tissus mous) : #1 ; #2

Schwannome AJSP 1999 ;23:431  : très rare (voir tissus mous), parfois responsable de compression trachéale (Thorac Cardiovasc Surg 2006 ;54:555), formes mélanotiques (Thorac Cardiovasc Surg 2002 ;50:103, J Clin Pathol 2002 ;55:318), ou plexiforme (Int J Surg Pathol 2000 ;8:353). Lame virtuelle

Lipome  : très rare (<50 cas), sous forme d’une masse allongée intraluminale du 1/3> avec pédicule, à différencier d’un polype fibovasculaire.

Rares cas décrits au niveau de l’oesophage de Pseudotumeur inflammatoire ( voir estomac), de xanthomes verruciformes (lésion surélevée, lisse, jaune) qui s’observent habituellement dans la peau génitale, la cavité buccale (32) :

(3) Takubo K.Takubo K, ed. Pathology of the esophagus. Tokyo : Educa ; 2002.

(29) Pai GK, Pai PK, Kamath SM. Adult rhabdomyoma of the esophagus. J Pediatr Surg 1987 ; 22(11):991-2.

(32) Herrera-Goepfert R, Lizano-Soberon M, Garcia-Perales M. Verruciform xanthoma of the esophagus. Hum Pathol 2003 ; 34(8):814-815.

http://pathologyoutlines.com/esophagus.html

 



Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.