» MENINGES Méningiome papillaire

Méningiome papillaire


- la forme papillaire (86) : Rare ; plutôt chez les enfants, papilles de cellules syncitiales avec rosettes périvasculaires pseudo épendymome. On retrouve toujours dans certains plans de coupes des aspects méningothéliaux plus conventionnels mais qui se caractérisent toujours par une hypercellularité marquée avec activité mitotique nette et, dans certains cas, des foyers de nécrose de coagulation. Il s’agit d’une forme très agressive avec invasion cérébrale dans 75% des cas, une tendance très marquée à la récidive et la possibilité de métastases extraneurales. Le pronostic est fatal. Images
Diagnostic différentiel 
 : épendymome papillaire, papillome des plexus choroïdes

(1) Rosai J. Ackerman’s surgical pathology. 8th ed. St Louis : Mosby ; 1996. p. 616-66.

(21) Kleihues P, Sobin LH, eds. Pathology and genetics of tumours of the nervous system. IARCPress ; 2001.

(86) Pasquier B, Gasnier F, Pasquier D, Keddari E, Morens A, Couderc P. Papillary meningioma. Clinicopathologic study of seven cases and review of the literature. Cancer 1986 ; 58(2):299-305.



Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.