» CERVEAU Oligo-astrocytome

Oligo-astrocytome


Oligo-Astrocytome (11, 21)
Tumeur des hémisphères (frontotemporal) de l’adulte jeune dans la quarantaine, se traduisant par des crises d’épilepsie, parésies, HTIC, modification de la personnalité. Ne se distingue pas en macroscopie des autres gliomes.
Imagerie : oligoastrocytome

Histologie} : correspond à un grade 2 selon l’OMS, de cellularité faible à modérée, possibilité de calcifications pas de signes d’anaplasie, on distingue la forme mixte (mélange des 2 composantes) et biphasique ou les 2 composantes sont séparés juxtaposées. Le diagnostic est difficile car il n’existe aucun consensus sur les proportions minimums de chaque composante à respecter pour porter le diagnostic. Il ne faut pas confondre la forme mixte et un oligodendrogliome avec minigémistocytes, les mêmes problèmes se posent de façon encore plus ardue dans les formes anaplasiques (atypies nucléaires, polymorphoisme, cellularité élevée, mitoses, parfois prolifération microvasculaire). Cette variante est considérée comme étant très fréquente par Daumas-Duport qui ne différencie pas les astrocytomes des oligoastrocytomes et les regroupe en une seule entité (26). Images
Génétique  : la majorité semble d’origine monoclonale, une minorité est polyclonale et pourrait correspondre à une tumeur de collision (44). Comme dans l’astrocytome et oligodendrogliome, del 1p/19q dans 30 à 50 % des cas, dans 30% mutations de p53 (exclusif de 1p/19q)

(11) Louis DN, Ohgaki H, Wiestler OD, Cavenee WK. WHO classification of tumours of the central nervous system. 4th ed. Lyon : IARC, 2007.
(21) Kleihues P, Sobin LH, eds. Pathology and genetics of tumours of the nervous system. IARCPress ; 2001.

(26) Daumas-Duport C, Beuvon F, Varlet P, Fallet-Bianco C. [Gliomas : WHO and Sainte-Anne Hospital classifications]. Ann Pathol 2000 ; 20(5):413-28.

(44) Dong ZQ, Pang JC, Tong CY, Zhou LF, Ng HK. Clonality of oligoastrocytomas. Hum Pathol 2002 ; 33(5):528-535.



Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.