» THYROIDE Nids solides

Nids solides


Nids solides (SCN) (1 ;2) Mod Path 2003 ;16:43, Archives 1990 ;114:1049, Hum Path 1994 ;25:684 : Structures irrégulières, situées entre les vésicules thyroïdiennes, inférieures à un millimètre de diamètre, bordées par une membrane basale (dans 90% des thyroïdes néonatales, 30% des adultes). Elles sont constituées de cellules épidermoïdes, non kératinisantes, à cytoplasme éosinophile bien limité, polygonal ou allongé, sans ponts d’union. PAS faiblement +, noyaux ovales, rarement quelques grooves, chromatine fine. Mêlées à ces cellules, on trouve de petites cellules claires à noyaux compacts, argyrophiles.

Ces nids peuvent présenter des remaniements avec lumière kystique de taille et forme variable, contenant de la mucine acide (bleu alcian +).

Possibilité de cellules mucineuses à noyaux pycnotiques dans et autour de ces lumières avec du matériel pseudocolloïde. Transformation mucineuse observée dans 40% des cas. Augmentation du nombre de cellules C autour des SCN.

Il existe des lésions mixtes SCN- vésicules thyroïdiennes où des vésicules sont bordées par des proliférations cellulaires solides de type SCN.

L’incidence des SCN est d’à peu près 3% dans les thyroïdes prélevées normalement. Mais elle augmente nettement allant jusqu’à 60% si on réalise des coupes de 2 à 3 millimètres. Dans une série récente incidence de 9,7% avec une moyenne de 10 plans de coupe, avec une incidence double chez l’homme (16 versus 8%) sans aucune association avec l’âge ou la pathologie (3).

Ce sont donc vraisemblablement des structures normales de la thyroïde, localisées surtout dans la partie moyenne des lobes en postérolatéral, originaires des corps ultimobranchiaux (Am J Clin Pathol 1994 ;101:186). Elles pourraient représenter des cellules souches (Mod Pathol 2004 ;17:819) ou être à l’origine de tumeurs CASTLE (Am J Surg Pathol 2006 ;30:994)

Images  ; #0 ; #1 ; #2 ; #3, #4, kystique

Immunohistochimie  : CK faible et haut PM +, ACE +, p63 + (Mod Path 2003 ;16:43), TG + focale dans ¾ des cas, TCT + (1/3), chromo A + (1/3 à 1/2). Négativité de : CK20, TTF1, TG

Diagnostic différentiel  :

- carcinome occulte mais dans ce cas, il n’y a pas de nids solides, mais des papilles ou vésicules TG +, rarement psammomes, noyaux typiques du carcinome papillaire.

- Hyperplasie des cellules C : mais toutes les cellules sont TCT +.

- Métaplasie squameuse : mais on a des ponts d’union, kératinisation présente et se voit dans de nombreuses circonstances mais rarement dans du parenchyme de type bénin.

- Kyste du canal thyréoglosse : mais situation ectopique, plus volumineux et bordé par revêtement squameux ou mucineux voire cilié.

- Micro métastases dans la thyroïde : mais critères cytologiques de malignité.

http://www.pathologyoutlines.com/topic/thyroidsolidcellnests.html

 

 

Reference List

 

 (1) Mizukami Y, Nonomura A, Michigishi T, Noguchi M, Hashimoto T, Nakamura S et al. Solid cell nests of the thyroid. A histologic and immunohistochemical study. Am J Clin Pathol 1994 ; 101(2):186-191.

 (2) Cameselle-Teijeiro J, Varela-Duran J, Sambade C, Villanueva JP, Varela-Nunez R, Sobrinho-Simoes M. Solid cell nests of the thyroid : light microscopy and immunohistochemical profile. Hum Pathol 1994 ; 25(7):684-693.

 (3) Martin V, Martin L, Viennet G, Challier B, Carbillet J, Fellmann D. [Solid cell nests and thyroid pathologies. Retrospective study of 1,390 thyroids]. Ann Pathol 2000 ; 20(3):196-201.

 

 



Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.