» THYROIDE Thyroidites granulomateuses

Thyroidites granulomateuses


Thyroidites granulomateuses

Thyroïdite de palpation (1) fréquent, sans signification clinique (hormis un cas de fibrillation atriale (Thyroid 2008 ;18:571)) avec des amas d’histiocytes parfois spumeux associés à des lymphocytes et de rares cellules géantes multinucléées dans la lumière de quelques follicules, cela peut être secondaire à une palpation appuyée du cou. Images  :#0 ; granulome

 

Tuberculose  : Rares manifestations cliniques primitives dans la thyroïde : cela peut s’observer rarement dans les formes disséminées miliaires ou sous forme d’une extension secondaire à la thyroïde à partir de ganglions cervicaux ou à partir du larynx. La plupart des cas diagnostiqués dans le passé comme tuberculose de la thyroïde sont des cas de thyroïde de Quervain.

Vascularite granulomateuse  : (voir vascularites)

Sarcoïdose  Archives 1991 ;115:1044, Thyroid 2006 ;16:1175, Endocr Pract 2007 ;13:159, Acta Biomed 2004 ;75:69 : Possibilité de l’atteinte de la thyroïde sous forme de granulomes non caséeux interstitiels, parfois manifestation sous forme d’une masse thyroïdienne. Le plus souvent signes systémiques, surtout hypo- et eu-thyroïdie, parfois thyroïdite auto-immune. Image (fig 1), peut imiter une thyroïdite, un goître nodulaire et diffus, voire un carcinome thyroïdien (Arq Bras Endocrinol Metabol 2012 ;56:209).

Histologie  : Multiple granulomes éparpillés non caséeux, épithélioïdes avec cellules géantes de Langhans, de localisation interstitielle (plutôt que intravésiculaire), sans entourer de la colloïde, parfois granulomes dans les tissus mous extrathyroïdiens (ganglions, parathyroïdes et muscle (Thyroid 2006 ;16:1175) Images histologiques

Négativité de : Gomori ; acid-fast

Diagnostic différentiel  : Autres maladies granulomateuses : Tuberculose : nécrose caséeuse, BAAR +, champignons : positivité de Gomori, PAS, mycobactériose atypique, vascularite granulomateuse, thyroïdite de palpation et subaiguë avec atteinte vésiculaire et piégeage de colloïde, granulomes à corps étrangers et Post-FNA, une réaction sarcoïde non spécifique se voit lors de carcinomes thyroïdiens dans le primitif, les N de draînage (Endocr J 1997 ;44:697)

Traitement  : si signes de compression, hyperthyroïdie, résistance aux médicaments ou irathérapie alors thyroïdectomie

Mycoses   : Les mycoses de type varié ont été décrites le plus souvent chez des sujets immunodéprimés, dans la plupart des cas, on note une nécrose et une inflammatoire aiguë, plutôt que la formation de granulomes.

Granulome nécrosant postopératoire   : Pouvant vaguement simuler un nodule rhumatoïde et similairement morphologiquement à ceux vus plus communément dans la prostate et la vessie.

 

Reference List

 

 (1) Carney JA, Moore SB, Northcutt RC, Woolner LB, Stillwell GK. Palpation thyroiditis (multifocal granulomatour folliculitis). Am J Clin Pathol 1975 ; 64(5):639-647.

 

 



Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.