» THYROIDE Adénome oncocytaire

Adénome oncocytaire



Adénome Oncocytaire (21 ;22 ;71 ;100)
Macroscopie : se distingue que de l’adénome classique par sa teinte brune et par la possibilité de remaniements infarctoïdes massifs (le plus souvent secondaire à une cytoponction).
adenome infarci


Histologie : par définition, tout néoplasme oncocytaire composé à plus de 75% par des cellules oncocytaires. Sinon histologie classique, vésiculaire ou solide/trabéculaire, présence de calcifications arrondies concentriques (pseudo-psammome) dans les lumières vésiculaires. Les noyaux sont parfois très atypiques comme dans les adénomes à cellules bizarres (comme cela peut se voir dans la métaplasie oncocytaire du Hashimoto), sinon ils sont vésiculaires et uniformes. Parfois les oncocytes sont cylindriques, à noyaux centraux ou apicaux. Il existe une certaine variation de la forme de la cellule (ronde, polygonale, cylindrique) qui est le plus souvent de grande taille. Le caractère granulaire du cytoplasme n’est pas toujours homogène, possibilité de clarification cytoplasmique.
Possibilité de nécrose ischémique étendue surtout après cytoponction, après laquelle on peut aussi observer une croissance irrégulière des vésicules le long du trajet de ponction à travers la capsule ou un aspect pseudo angiosarcomateux.
Images histologiques : #4, #5, #6, #7, image1, #0 ; #1 ; #2, #3, psammomes : #0 ; dystrophie nucléaires ; cellules claires : #0
Cytologie (20) : frottis riche monomorphe constitué de cellules isolées, lâchement cohésives plus rarement en plages ou vésicules. Les cellules sont grandes, ovales, de taille variable. Les limites cellulaires sont nettes avec un cytoplasme abondant granulaire peu basophile au MGG. Les limites cytoplasmiques sont peu marquées. Les noyaux sont petits, ronds, excentrés, souvent binucléés à chromatine fine avec un macronucléole rouge cerise. Absence d’inclusions intranucléaires, de psammomes peu ou pas de colloïde dans le fond. Les noyaux peuvent être polymorphes, nucléolés.
Un diagnostic de bénignité ou de malignité ne peut être porté, car il n’y a pas de différence cytologique entre un adénome et un carcinome oncocytaire. (
AJCP 1993 ;100:231) ; les métastases peuvent avoir un aspect bénin (Diagn Cyathol 2007 ;35:439). Images : #0 ; #1
Immunohistochimie : la cycline D1 est moins fréquemment + que dans les carcinomes (1,7 vs18 %) (68)
Génétique  : Une étude en FISH montre comme dans les formes malignes des gains chromosomiques dans 60% des cas et une perte dans 20% (69)
Pronostic : comportement pour l’essentiel bénin. Les quelques cas décrits avec rechute ou métastases correspondent vraisemblablement à des cas malins mal échantillonnés.


(21) Rosai J. Thyroid gland. In : Rosai J, editor. Ackerman’s surgical pathology. St Louis : Mosby, 1995 : 493-567.

(22) Rosai J, Carcangiu ML, DeLellis RA.
Tumors of the thyroid gland. Third series ed. Washington : Armed forces institute of pathology, 1992.

(20) Kini SR. Thyroid.
2nd ed. New York : Igaku-Shoin, 1996.

(68) Erickson LA, Jin L, Goellner JR, Lohse C, Pankratz VS, Zukerberg LR et al. Pathologic features, proliferative activity, and cyclin D1 expression in Hurthle cell neoplasms of the thyroid. Mod Pathol 2000 ; 13(2):186-192.

(69) Erickson LA, Jalal SM, Goellner JR, Law ME, Harwood A, Jin L et al. Analysis of Hurthle cell neoplasms of the thyroid by interphase fluorescence in situ hybridization. Am J Surg Pathol 2001 ; 25(7):911-917.

(71) DeLellis RA, Lloyd RV, Heitz PU, Eng C. Pathology and genetics of Tumours of endocrine organs. Lyon : IARC Press, 2004.

100) Janser JC, Pusel J, Rodier JF, Navarrete E, Rodier D. [Hurthle cell tumor of the thyroid gland. Analysis of a series of 33 cases].
J Chir (Paris) 1989 ; 126(11):619-624.


 



Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.