» THYROIDE ADENOME TOXIQUE

ADENOME TOXIQUE


Adénome toxique : (2 ;13) est moins fréquent que la maladie de Basedow (10 % des hyperthyroïdies) (4 femmes pour 1 homme), surtout entre 40 et 60 ans. Il se présente cliniquement comme un nodule unique, dur, lisse, arrondi, développé dans l’un des lobes thyroïdiens, le reste de la glande n’étant pas hypertrophié. Ce nodule précède généralement de plusieurs années l’apparition de la thyrotoxicose. Le goitre multinodulaire toxique (7% des hyperthyroïdies) est tardif, entre 60 et 70 ans, souvent au delà de 80 ans. Nette prédominance féminine. Hyperthyroïdie patente, ou lors d’un dosage de TSH pour bilan de trouble du rythme ou de la mise e évidence d’un ou de plusieurs nodules. Le nodule ou le goitre multinodulaire est souvent palpable mais peut être de découverte échographique. L’interrogatoire doit systématiquement rechercher une surcharge iodée comme facteur déclenchant de l’hyperthyroïdie.
Celle-ci se traduit souvent par des signes incomplets, dissociés avec amaigrissement isolé, cardiothyréose, troubles psychologiques. Les formes cardiaques sont particulièrement fréquentes et, en présence d’une tachycardie sine materia. L’hyperthyroïdie est pure. On n’observe jamais, en pareil cas, d’exophtalmie vraie, ni myxoedème prétibial. Tout au plus peut-on noter un éclat du regard, une légère rétraction de la paupière supérieure.
Le diagnostic est affirmé par le test à l’iode 131. L’adénome concentre toute la radioactivité, le reste du parenchyme thyroïdien n’étant pas visible sur le scintigramme. Quelques injections de thyréostimuline font reparaïtre la fixation du radio-iode dans le tissu non tumoral. Le nodule chaud est le plus souvent isolé mais peut être multiple, il ressemble le plus souvent à un adénome, parfois à un goïtre, rarement il s’agit d’un carcinome papillaire ou vésiculaire. Ces nodules chauds se caractérisent par la possibilité de papilles (pseudo papilles), le diagnostic différentiel se pose donc avec un carcinome papillaire (30).
Hyperthyroïdie biologique typique, ou une TSH basse avec augmentation isolée de la FT3 ou avec FT4 et FT3 normales.
Histologie : capsule rouge-beige, l’adénome est plus dense en périphérie, oedémateux au centre et est souvent remanié. Les vésicules périphériques sont plus denses de taille variable à contours festonnés, le centre est oedémateux. Présence de remaniements. Les cellules sont cylindriques, claires, les noyaux clairs tassés les uns contre les autres au pôle basal.
Le traitement (13) doit être radical sauf contre-indication à celui-ci. Le traitement de choix est la chirurgie chez le sujet jeune. En cas d’adénome toxique isolé, une lobectomie thyroïdienne est préconisée. En cas de nodules présents sur les 2 lobes thyroïdiens, une thyroïdectomie totale ou subtotale est préférée. Chez le sujet âgé, l’iode radioactif est préféré en raison de la morbidité opératoire. Une préparation par antithyroïdiens de synthèse est faite en cas de chirurgie. En revanche, en cas de traitement par le radio-iode, il est souhaitable de maintenir un freinage du parenchyme sain par les zones autonomismes, qui sont alors les seules à capter l’iode radioactif Cela permet de ne détruire que les zones atteintes et d’éviter le plus souvent l’hypothyroïdie secondaire.
(2) Zara M. The thyroid gland. Paris : Riker, 1974.

(13) Bernier MO, Aurengo A, Leenhardt L. [Hyperthyroidism. Etiology, physiopathology, diagnosis, evolution, treatment]. Rev Prat 2001 ; 51(9):1023-1031.

(30) Mizukami Y, Michigishi T, Nonomura A, Yokoyama K, Noguchi M, Hashimoto T et al. Autonomously functioning (hot) nodule of the thyroid gland. A clinical and histopathologic study of 17 cases. Am J Clin Pathol 1994 ; 101(1):29-35.


Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.