» PARATHYROIDE Adénome à cellules principales

Adénome à cellules principales


Adénome à cellules principales : Tous les stades peuvent se voir entre la cellule principale et l'aspect de cellule claire, en effet, les vacuoles peuvent être assez volumineuses et occuper le cytoplasme tout entier, elles ressemblent à des cellules claires, celles-ci sont cependant plus grandes et contiennent de nombreuses vacuoles à bords membranaires alors que les vacuoles des cellules principales sont des artéfacts liés à la préparation et à la dissolution partielle du cytoplasme.
C'est le type le plus fréquent ; il est constitué par une prépondérance de cellules principales : cellules plus grandes que la normale, à limites floues, au cytoplasme souvent vacuolaire ou contenant de fines granulations. Les noyaux ronds et centraux sont souvent de taille inégale et présentent quelques figures mitotiques, caractères assez habituels aux tumeurs endocriniennes bénignes, ils sont plus grands et hyperchromatiques que dans les cellules principales normales. Le plus souvent, les cellules principales forment le contingent prépondérant et il existe, çà et là, des ïlots de cellules "eau de roche" et de cellules oxyphiles disséminés entre les travées de cellules principales. Parfois, les atypies sont très marquées, en foyer, avec des noyaux monstrueux (10 à 25% des cas) sans que cela ait une signification péjorative, la présence de ces grands noyaux et les cellules multinucléées permettent un diagnostic différentiel avec l'hyperplasie à cellules principales ou il existe un monomorphisme net, de même, le carcinome parathyroïdien, ne présente lui aussi que rarement des cellules très atypiques.
L'architecture des adénomes est solide en cordons, ïlots, bandes larges ou structures glandulaires avec un stroma vasculaire, la possibilité de foyers ou de cellules adipeuses isolées. Le tissu adipeux ou le stroma peuvent parfois comprimer les cellules principales en fins amas et cordons, les cellules sont souvent agencées autour des vaisseaux en formation pseudo-glandulaires ou en acini. Ces structures étant dues à la dégénérescence centrale des cellules séparées des capillaires, la dégénérescence renfermant du matériel éosinophile pouvant ressembler à de la colloïde thyroidienne, ce matériel pouvant être plus ou moins calcifié, laminé de façon concentrique évoquant des psammomes. Parfois ce matériel prend des colorants de l'amyloïde. Présence d'exceptionnels cas avec structures papillaires (TG-). Souvent, le revêtement de ces glandes est formé de hautes cellules cylindriques avec microvilli et noyaux basaloïdes. Présence de foyers de nécrose et ou d'hémorragie avec fibrose, formation de kystes, dépôts d'hémosidérine, de cholestérol en cristaux et de cellules géantes à corps étrangers. Un kyste pouvant remplacer tout un adénome avec des calcifications, la dégénérescence mucineuse du stroma et un infarctus plus ou moins total. Bien que la plupart des adénomes soient dépourvus de graisse stromale, ceci n'est pas obligatoirement le cas (de rares cas sont riches en tissu adipeux et beaucoup contiennent quelques cellules adipeuses plus ou moins régulièrement réparties), ce n'est donc pas un critère de diagnostic différentiel fiable avec l'hyperplasie.
La présence de mitoses a souvent été utilisée comme critère de diagnostic différentiel avec le carcinome de la parathyroïde mais ceci n'est pas formel, environ 10 % des adénomes ont une activité mitotique supérieure à une mitose pour 10 champs.


(6) DeLellis RA. Tumors of the parathyroid gland. Third series ed. Washington : Armed Forces Institute of pathology, 1991.

(13) Dundar E, Grenko RT, Akalin A, Karahuseyinoglu E, Bildirici K. Intrathyroidal water-clear cell parathyroid adenoma : a case report. Hum Pathol 2001 ; 32(8):889-892.

(14) Bondeson AG, Bondeson L, Ljungberg O, Tibblin S. Fat staining in parathyroid disease—diagnostic value and impact on surgical strategy : clinicopathologic analysis of 191 cases. Hum Pathol 1985 ; 16(12):1255-1263.




Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.