» HYPOPHYSE Tumeur à cellules granuleuses

Tumeur à cellules granuleuses



Tumeurs a cellules granuleuses (4 ;5 ;13) : = Choristome  : Elles surviennent à partir de la tige ou du lobe postérieur, le plus souvent découverte accidentelle lors d’une autopsie, dans de rares cas, répercussion clinique sous forme de symptômes visuels, plus rarement de diabète insipide. Rare, de l'adulte, se voit à tout âge, surtout 4ème à 5ème décennie , prédominance féminine (2/1), la plupart est de petite taille


Macroscopie : Lésion bien limitée, molle, homogène, gris jaune, les remaniements nécrotico-hémorragiques sont rares.
Histologie : L’aspect histologique est similaire aux tumeurs à cellules granuleuses qu’on retrouve ailleurs dans l’organisme (plages et lobules de grandes cellules polygonales à cytoplasme éosinophile granulaire, noyau rond, chromatine fine, PAS + D +, parfois petites zones de cellules spumeuses).


Immunohistochimie : variable selon les auteurs : S100 +, A1AT +, A1ACT+, NF -, CK -, Chromo A -, Synaptophysine -, desmine -, actine -.


Ce sont des tumeurs de croissance lente, non infiltrant, un traitement conservateur n'empêche pas les récidives voire le décès (7). Le traitement est essentiellement chirurgical avec ou sans radiothérapie selon les auteurs.


Quelques cas décrits de séminomes se traduisant par un diabète insipide (14).


Rosai J. Ackerman’s surgical pathology. 8th ed. St Louis : Mosby ; 1996.

(4) Kovacs K, Horvath E. Tumors of the pituitary gland. second series ed. Washington : Amed forces institute of pathology, 1986.

(5) DeLellis RA, Lloyd RV, Heitz PU, Eng C. Pathology and genetics of Tumours of endocrine organs. Lyon : IARC Press, 2004.


(13) Pathology and genetics of tumours of the nervous system. IARCPress, 2001

(14) Houdouin L, Polivka M, Henegar C, Blanquet A, Delalande O, Mikol J. Pituitary germinoma and lymphocytic hypophysitis : a pitfall. Report of 2 cases.
Ann Pathol 2003 ; 23(4):349-354.


 



Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.