» SYSTEME HEMATOPOIETIQUE ANEMIE NORMOCHROME NORMOCYTAIRE

ANEMIE NORMOCHROME NORMOCYTAIRE


ANEMIES NORMOCHROMES NORMOCYTAIRES

Hémolyses (cf. anémies hémolytiques) (cf. anémies hémolytiques),
Hémorragies aigues récentes : la réticulocytose n’apparaït qu’au 3 ème jour environ.
les hémorragies non digestives et non extériorisées s’accompagnent d’une augmentation de la bilirubine non conjuguée.
Sidéropénie débutantes
Insuffisance rénale chronique
Cirrhoses, hépatites
Syndromes inflammatoires (connectivites, arthrites rhumatoïdes, cancers, nécroses, infections chroniques) : anémie modérée, stable normocytaire et normochrome (rarement hypochrome)
Fer et transférine bas, ferritine augmentée. Le mécanisme est mixte : hypoplasie érythroblastique ( baisse du taux d’EPO ?présence d’un inhibiteur ?) et séquestration du fer par les macrophages. Une microcytose est possible et semble t’il pathologie- dépendante (20% des Hodgkin) A noter q’un trouble du métabolisme du fer est souvent associé (sensible au traitement par le fer) bien que la ferritine sérique soit élevée.
Aplasies ou Hypoplasies médullaires globales, dysplasies érythropoiétiques, infiltration médullaire par des cellules malignes, myélofibrose, granulomatose.
Anémies par hémodilution : grossesse, hypersplénisme, insuf.cardiaque, rénale, cirrhose, hypergammaglobulinémie, hyperhydratation thérapeutique.

http://www.med.univ-angers.fr/discipline/lab_hema/anemienormo.htm


Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.