» ESTOMAC Hétérotopie pancréatique

Hétérotopie pancréatique


Tissu hétérotopiques  : (1)

Pancréas hétérotopique

AJSP 1993 ;17:1134 ; AJSP 1998 ;22:100 ; Archives 2000 ;124:1165, AJSP 1996 ;20:1507 : masse gastrique le plus souvent asymptomatique, < 3 cm, (région antrale (61%), en particulier grande courbure prépylorique) ou duodénale. Peuvent se manifester par une masse avec obstruction, ulcération ou saignement, rares cas de complications par des pathologies pancréatiques (pancréatite aiguë, kyste ou pseudokyste, tumeurs exo ou endocrines). Associé à : gastrite chronique et métaplasie intestinale mais pas à H. pylorii

Se voit à tout âge, sans prédominance de sexe (2). Se présente sous forme d’une masse hémisphérique, cône symétrique ou cylindre de 1 ou 2 cm, recouverte de muqueuse saine, mais souvent ombiliquée avec issue d’un canal excréteur au fond de la dépression ainsi créée. Certains cas peuvent être volumineux (30 à 50 mm) à contenu liquidien, se présentant comme des GIST mais reconnaissables par leur caractère ’kystisé’ à l’échographie, l’échoendoscopie ou le scanner. Environ 85% dans la sous muqueuse, le reste dans la musculeuse. Possibilité de rétention de mucus (2). Si constitué uniquement de canaux et muscle hypertrophique, on parle d’hamartome myoépithélial ou adénomyome.

Histologie  : acini pancréatiques et canaux souvent dilatés, ilots de Langerhans dans 1/3 des cas ; rarement endocrine pur (Archives 2002 ;126:464) ; parfois aspect de mucocèle, dans sous-muqueuse ou musculeuse

image1, image2, image3

NB ne pas confondre hétérotopie et métaplasie pancréatique (incidence de 1,2% des biopsies et 12% des exérèses), cette dernière se présente sous forme de cellules pancréatiques acinaires à cytoplasme abondant acidophile dans sa partie apicale et médiane et basophile dans la partie basale, en nids et lobules de taille variable, association nette avec gastrite chronique et métaplasie intestinale (3) Am J Surg Pathol. 1996 Dec ;20(12):1507-10.

-  métaplasie pancréatique  : avec des cellules + en immunohistochimie pour la lipase pancréatique et trypsinogène. Cytoplasme abondant, acidophile, finement granuleux dans sa partie moyenne et apicale, basophile dans sa partie basale. Les cellules sont agencées en nids et lobules (3) Am J Surg Pathol. 1996 Dec ;20(12):1507-10.

-  adénomyome gastrique qui est un hamartome avec de grands canaux, glandes de Brunner et bouquets de muscle lisse, possibilité de transformation maligne

 

Reference List

 

 (1) Rosai J. Ackerman’s surgical pathology. St Louis : Mosby, 1996 : 616-666.

 (2) Nopajaroonsri C. Mucus retention in heterotopic pancreas of the gastric antrum. A lesion mimicking mucinous carcinoma. Am J Surg Pathol 1994 ; 18(9):953-957.

 (3) Doglioni C, Laurino L, Dei Tos AP, De Boni M, Franzin G, Braidotti P et al. Pancreatic (acinar) metaplasia of the gastric mucosa. Histology, ultrastructure, immunocytochemistry, and clinicopathologic correlations of 101 cases. Am J Surg Pathol 1993 ; 17(11):1134-1143.

 

 



Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.